Prévoyance des TNS : Madelin, ou pas Madelin ?

Faut-il souscrire un contrat de prévoyance Madelin lorsqu’on est travailleur non salarié ? On fait le point avec Alain Fontaine, dirigeant du cabinet d’expertise-comptable BDL.

« Les contrats Madelin, ce sont des cotisations de prévoyance, de retraite, de frais médicaux et même de pôle emploi, éventuellement déductibles de son revenu. Ils vous permettent, notamment pour la prévoyance, d’obtenir des indemnités journalières », explique l’expert-comptable.

« Plus on vieillit, moins Madelin s’impose… »

Néanmoins, ces cotisations sont déductibles uniquement du revenu fiscal, et pas du revenu social. Alors que les indemnités journalières qu’elles permettent d’obtenir sont, elles, doublement imposées. Est-ce tout de même avantageux de souscrire ce type de contrat ? Cela l’est-il davantage pour une certaine catégorie de la population ? Pour Alain Fontaine, c’est essentiellement une question d’âge, car plus on vieillit, plus la propension à être malade augmente. Un point qu’il nous explique plus en détail dans cette chronique…

Thomas Benzazon

Animateur

Co-fondateur de Widoobiz et journaliste en charge des Programmes et de la rédaction, Thomas Benzazon reçoit entrepreneurs et acteurs du monde économique pour traiter des sujets d'actualité ou pour obtenir les confidences des chefs d'entreprise qu'il rencontre.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz