Le ras-le-bol des entrepreneurs face aux loyers trop élevés à Hong Kong

Avec des prix au mètre carré en moyenne deux fois plus cher qu’à Paris la ville de Hong Kong contraint nombre d’entrepreneurs à changer de locaux ou à déposer le bilan à cause de loyers trop élevés.

L’écosystème entrepreneurial honkongais est dynamique. Mais à quel prix ? En moyenne, le nombre d’expatriés français qui lancent son entreprise sur ce territoire augmente de 5% chaque année. Pourtant, la ville n’est pas aussi accueillante qu’elle n’y parait…

A Hong Kong, le m² d’une surface commerciale peut aller jusqu’à 60 000€

Et pour cause, le montant du loyer des surfaces commerciales à Hong Kong ferait fuir nombre d’entrepreneurs ! En moyenne, par an, le m² d’une surface commerciale varie entre 12 000 et 60 000 € (selon Découverte-HongKong.com). Et la ville chinoise parvient même à devancer les Etats-Unis et ses loyers d’environ 20 010 €/m² par an (d’après la CBRE).

Beaucoup d’entrepreneurs n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Même la boutique Chee-sing rendu célèbre par son légendaire chat Tsim Sha Tsui, a dû mettre la clé sous la porte malgré un emplacement touristique incontournable.

« Il n’est pas facile pour une petite entreprise de survivre dans Hong Kong »

Sur instagram, le gérant du magasin explique la situation à ses clients: « Il est difficile de prendre la décision d’abandonner un endroit où j’ai habité, travaillé et rencontré des gens pendant plus de dix ans. Malheureusement, ma boutique à  Hong Kong doit fermer […]. Il n’est pas facile pour une petite entreprise de survivre dans Hong Kong et notre cas ne fait pas exception ».

It’s hard to make a decision to give up somewhere I have been living and working in, meeting friends for over 10 years. Unfortunately, my convenience shop here in Tsim Sha Tsui of Hong Kong has to say goodbye and it will run until end of May this year. It’s not easy for a small business to survive in Hong Kong and we are not an exception. I’m going to take a long holiday and daddy does not have any plan at this moment. Having said that, trust we will be meeting again soon in the near future. IG will continue to share my daily life and vacation life with you. Please stay tuned. I LOVE YOU ALL!!! 無奈地,不捨地,我們作出了一個困難的決定,就是要把士多結業。要和我已經居住和擔當店長超過十年的地方道別,實在不是容易的事,但要戰勝小商戶面對的經營困難,更不容易。我快要放一個悠長假期了,但我堅信,我們在合適時間便會再聚。我愛您們!IG 會繼續和大家分享我的日常生活,請繼續留意。

Une publication partagée par Brother Cream 尖東忌廉哥 (Official) (@creambrother_thecat) le


Effectivement, la boutique Chee-sing n’est pas une exception. Les entreprises étrangères installées à Hong Kong sont également touchées par ce « syndrôme des loyers trop chers ». La célèbre marque de prêt-à-porter Abercrombie & Fitch a fait les frais de cette politique en décembre dernier en quittant le quartier Central de Pedder à cause d’un loyer mensuel de 850 000 euros.

La solution: louer ponctuellement ses bureaux !

Si vous voulez coûte que coûte monter une entreprise à Hong Kong, certaines alternatives existent. Des entrepreneurs ont eu l’idée de baser leurs bureaux dans une partie de la Chine où les loyers sont moins chers et de louer des bureaux lorsque qu’ils reçoivent des clients à Hong Kong. Certains organismes comme Buro club ou Regus sont d’ailleurs spécialisés dans la location d’espaces de travail.

Si vous rêvez de lancer votre entreprise dans la Perle de l’Orient, vous pouvez désormais le faire sans trop casser votre tirelire !

Khadija Adda-Rezig

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz