L’étude de marché, condition sine qua non de réussite en franchise

Avant d’ouvrir un commerce, le choix de la zone d’implantation est primordial et conditionne fortement les chances de réussite d’une affaire. Cela est particulièrement vrai dans certains domaines tels que la restauration et le prêt-à-porter.

Lorsqu’un candidat décide de se lancer en franchise, l’une des principales questions à laquelle il devra répondre pertinemment est : « Avec quelle enseigne vais-je entreprendre ?». Mais si le choix du réseau conditionne pour une grande partie la réussite ou l’échec à venir de son affaire, il ne s’agit là que d’un paramètre parmi d’autres. L’une des composantes essentielles de la réussite d’un franchisé reste « l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement », ainsi que l’affirme le célèbre adage du monde du commerce. Pour cela, la réalisation d’une étude de marché de bonne qualité est essentielle.

Une démarche personnelle

Contrairement à certaines idées reçues, le franchisé reste un entrepreneur indépendant. Certes, l’enseigne joue un rôle d’accompagnateur et de facilitateur, tant à l’ouverture du commerce que tout au long du contrat de franchise, mais le franchisé reste seul maître à bord. C’est donc lui qui, sauf exception, doit trouver un local pour ouvrir son commerce. Bien évidemment, celui-ci devra répondre au cahier des charges généralement imposé par le franchiseur qui valide en dernier ressort l’emplacement choisi. Toutefois, certains réseaux sont moins regardants que d’autres et peuvent tout à fait valider une zone finalement peu attractive pour le concept. La tête de réseau a une seule obligation en la matière : la remise d’un état local du marché dans le document d’information précontractuelle (DIP).

Attention, ce document ne suffit pas pour se lancer car il n’entre pas suffisamment en profondeur dans l’analyse d’une zone et, surtout, il peut n’être remis qu’une vingtaine de jours avant la signature du contrat de franchise – durée minimum légale de remise du DIP avant engagement – ce qui ne dégage pas suffisamment de temps au candidat pour se faire une idée précise.

Cliquez ici pour lire la suite de l’article sur Les Echos de la Franchise

Jennifer Matas

Journaliste aux Echos de la franchise

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "L’étude de marché, condition sine qua non de réussite en franchise"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] (Source) […]

wpDiscuz