L’amour au bureau : un bon moyen de gagner en productivité ?

En 2018, soyons honnêtes, l’amour au travail reste un sujet que l’on préfère chuchoter autour d’un café plutôt que de s’en vanter auprès de sa hiérarchie. Pourtant, entretenir une relation sentimentale au bureau stimulerait notre productivité. Rosie Grey, auteure de Zob in Job, paru aux éditions Hugo&Cie, nous en dit (un peu) plus. [Interview]

Julie Galeski : Pourquoi l’amour au bureau est-il si tabou ?  

Rosie Grey : Socialement, on différencie la maison et le travail. Ce sont deux espaces que l’on voit initialement comme complètement séparés : la sphère privée et la sphère professionnelle. Mais de plus en plus, les frontières s’estompent : les gens se mettent au télétravail et installent leur bureau chez eux, et donc, la séparation maison vs boulot est plus complexe. Quant aux salariés, ils disposent désormais de salles de sieste, d’un frigo ou d’un micro-ondes pour déjeuner ou même d’un baby-foot pour se divertir le temps d’une pause. Tout est mis en place pour supprimer la frontière entre la vie professionnelle et la vie privée.  L’amour au bureau va sans doute rester tabou dans les esprits, mais dans les faits, il est facilité, et de plus en plus fréquent.

J.G : C’est pour cette raison qu’il existe autant de couples qui trouvent l’amour sur leur lieu de travail ?

R.G : On passe un tiers de son existence au travail… Or, pour rencontrer quelqu’un, il faut s’en donner le temps, et en trouver l’espace. Et puis, il faut partager les mêmes centres d’intérêts, les mêmes passions. Si l’on exerce tous les deux le même métier ou au moins que l’on travaille dans la même entreprise, c’est que l’on vit déjà dans le même milieu socio-professionnel, ce qui compte énormément dans la vie. Le fait de côtoyer les mêmes collègues, d’avoir des ennemis communs, ou de collaborer sur des missions rend également l’acte d’amour plus naturel. 

J.G : Il paraîtrait que l’amour au bureau décuplerait l’envie de travailler… C’est plutôt une bonne nouvelle pour les patrons, non ? 

R.G : Quand un couple a choisi de travailler ensemble, oui, parce qu’il a choisi l’autre comme étant le meilleur partenaire de travail imaginable. La réussite sociale du couple est alors le signe de sa force sentimentale. Dans une entreprise où la force de travail est mise au service d’un patron anonyme, c’est moins sûr. Les deux amants peuvent même se démobiliser l’un l’autre, à force de parler de tout ce qui ne va pas dans l’entreprise, l’occasion parfois d’un nouveau départ, ailleurs par exemple. 

Quel est l’inconvénient à être en couple avec son/sa collègue ? 

R.G : L’usure. Le couple professionnel peut s’essouffler plus vite qu’un autre. L’espace professionnel séparé de l’espace privé permet aux amoureux de souffler, de se désirer, de s’attendre, et aussi de se surprendre parce qu’ils ont, le soir venu, des choses à se raconter. Il faut réussir à faire la part des choses le soir en rentrant pour ne pas tomber dans ces travers. 

J.G : Et quand on est patron de sa propre entreprise, quels sont les « risques » à travailler avec sa moitié ? 

R.G : Aucun pour le succès de l’entreprise, si elle ne repose pas dans sa globalité sur le fait d’être en couple et que l’autre est interchangeable sur le plan professionnel. Si la réussite repose sur l’amour, avec l’identité précisément du conjoint, le risque est celui de l’amour : quand on perdra l’amour, on perdra aussi le travail, alors qu’en cas de chagrin, tous les refuges sont bons à prendre, les amis, les loisirs, le sport, la famille, mais aussi le travail. N’oublions jamais que les plus grandes réussites sont souvent l’oeuvre d’un couple qui a su y puiser sa force : Pierre et Marie Curie, Béate et Serge Klarsfeld, et… Brigitte et Emmanuel Macron ?!  

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.