Les 7 signes qui trahissent le mensonge en entreprise

Le monde des affaires et le mensonge ne sont pas incompatibles. Voici quelques astuces pour voir si on tente de vous faire tourner en bourrique. 

La vérité… vaste concept. Surtout, dans le monde des affaires. D’où l’importance de savoir reconnaître les signes du mensonge. Ce qui n’est pas donné à tout le monde. Il faut une certaine expérience de la vie. Dans son livre « Le langage non verbal des menteurs », le Dr Lillian Glass explique qu’il faut se concentrer sur plusieurs endroits du corps : visage, langage du corps, tics de langage.

Voici les 7 signes qui devraient vous mettre la puce à l’oreille.

Sa respiration change

Peu de gens aiment mentir. Ça les rend nerveux et cela se voit. Si votre interlocuteur respire un peu plus rapidement, qu’il remonte ses épaules et parle avec une voix un peu moins profonde, c’est qu’il y a anguille sous roche.

Attention, la nervosité n’explique pas tout cependant. La personne peut très bien vous dire la vérité, sans vous la donner dans son ensemble.

Il bouge sa tête très rapidement

La nervosité s’exprime aussi par la rotation de la tête. Faites le test. Posez une question directe à un interlocuteur. Si la personne change sa posture de tête très rapidement et qu’il regarde à droite et à gauche, commencez à vous méfier.

Il répète des phrases ou des mots

Les apprentis menteurs ont besoin de convaincre l’assemblée. Et parfois, la répétition reste leur meilleure arme. Ils pensent « qu’à force », le message va passer. Ce qui est d’ailleurs parfois le cas.

Répéter ses arguments est aussi une manière de rassembler ses pensées.

Il couvre ou touche sa bouche

Il y a le mensonge par omission. Parfois, nous n’avons juste pas envie de dire une vérité. C’est la raison pour laquelle, inconsciemment, les gens ont tendance à recouvrir ou toucher leur bouche. En d’autres termes, ils joignent le geste à la parole.

Bien sûr, ne soyez pas littéral sur votre diagnostic. Toutes les personnes qui se touchent la bouche ne mentent pas. Elles peuvent simplement se poser la question de la pertinence de leur prochaine phrase. Observez bien ses gestes pour déceler d’autres signes de nervosité.

Il se tient droit dans ses bottes

C’est le signe des menteurs qui ont peu de bouteille. Pour ne pas montrer leur nervosité devant un mensonge ou une demi-vérité, ils se mettent droit devant la personne. La logique est imparable : « plutôt que d’avoir un regard fuyant, je vais regarder droit dans les yeux ».

En réalité, les personnes qui se raidissent traduisent encore une fois de la nervosité. Une personne qui se met droit devant vous cache sûrement quelque chose.

Il vous abreuve d’informations

Il faut noyer le poisson. Au lieu de se taire, certains essaient de remplir le vide par un flot de détails plus ou moins important. Avec ce discours, les menteurs veulent être perçus comme des personnes ouvertes et dignes de confiance.

Un comportement que l’on retrouve bien évidemment très souvent dans le monde professionnel. Ceux qui veulent cacher un fait utilisent souvent cette technique.

Il vous regarde sans cligner des yeux

Quand une personne ment, il est normal qu’elle fuit le regard. C’est son moyen de protection. Mais, d’autres préfèrent vous fixer le plus possible. S’ils ne clignent pas trop des yeux, c’est qu’ils souhaitent vous contrôler, avant d’essayer de vous manipuler.

En plus du mensonge, ce comportement induit un comportement malhonnête. C’est le signe à déceler le plus rapidement possible.

#Replay : Dans cette vidéo Evelyne Platnic-Cohen détaille les bienfaits de la mauvaise foi en entreprise. Etonnant !

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz