Moi Entrepreneur : je propose de réformer la fiscalité sur les charges sociales pour les startups

À quelques semaines des présidentielles, Widoobiz, en partenariat avec CorioLink et Challenges a souhaité donner la parole aux entrepreneurs. Objectif : interpeller les candidats pour leur proposer des réformes concrètes. Aujourd’hui, Matthieu Walckenaer, dirigeant de Nudge APM propose sa réforme.

Une fiscalité loin de rimer avec équité. Selon Matthieu Walckenaer, la fiscalité, telle qu’elle est faite aujourd’hui ne permet pas aux jeunes entreprises de se développer comme elles le souhaiteraient.

Adapter les charges sociales aux nouvelles entreprises

« À l’image de l’impôt sur le revenu, je propose la mise en place d’une grille fiscale, basée sur la création de l’entreprise, la taille de son CA et le nombre d’employés. Actuellement, les taux d’imposition des charges patronales et salariales sont identiques quelque soit la taille de l’entreprise et son revenu », déplore l’entrepreneur.

Un système qui pèse sur les startups, et qui les empêche d’embaucher des employés qualifiés, qui représentent un coût trop élevé. « Bien entendu, une telle réforme nécessite des contrôles pour éviter les dérives mais c’est indispensable pour que les jeunes entreprises se développent », conclut-il.

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz