On a « matché » avec 3 entrepreneurs sur Shapr

« Quand t’es entrepreneur, tu dois absolument networker ». On vous l’a déjà dit ? Forcément, il doit y avoir du vrai et c’est sur ce créneau que Shapr, l’application mobile de networking, fait son trou en France mais aussi aux Etats-Unis. Cocorico les frenchies. Nous, on est allé « matcher » avec 3 entrepreneurs.

Thibault : pour faire des rencontres qu’on ne ferait pas ailleurs

Comment fait-on quand on ne connaît personne ? Thibault Desplats, en déplacement à San Francisco, cherche un moyen de se connecter à d’autres entrepreneurs. « Un de mes amis, ingénieur chez Google, m’a parlé de Shapr. J’ai créé un profil avec mes centres d’intérêt pro et aussi un peu perso #Startups #Foodtech #Restaurants #Saas #Sports #Mindfulness etc… J’ai rapidement eu des matches et j’ai pu commencer à développer mon réseau de manière très pertinente. Ça me fait sourire de me dire que c’est un américain qui m’a fait découvrir une app française ».

Thibault prolonge l’expérience de networking en France. À la fois « par curiosité, par envie de connaître » : il a pu ainsi rencontrer des personnes qu’il n’aurait pas croisé autrement comme des avocats, des développeurs… Mais aussi pour aider son nouveau projet, Skello, la 1ère solution de gestion de planning et de personnel spécialisé en restauration. La société, en pleine croissance, cherche des bizdev. « Le réseau est la meilleure façon de recruter. J’ai ajouté un tag #businessdevelopper et j’ai rencontré plusieurs candidats grâce à ça. Ça casse le côté formel des process de recrutement classiques. D’habitude, on parle d’abord des qualifications. Avec Shapr, on échange sur l’état d’esprit et les centres d’intérêt avant de parler boulot, c’est un excellent moyen de mieux connaître les candidats », assure l’entrepreneur. 

Anh-Tho : « J’ai rencontré l’un des fondateurs de Daphni avant même qu’ils aient lancé le fonds »

Anh-Tho Chuong découvre Shapr il y a un an, et s’en sert comme une source d’inspiration. Rien de tel que de rencontrer de nouvelles têtes quand on est à la recherche d’une idée ou d’une opportunité. Elle échange sur ses projets entrepreneuriaux auprès de nouveaux contacts. La première personne qu’elle a rencontré est Willy Braun, cofondateur du fonds d’investissements Daphni. « Je l’ai rencontré avant même que Daphni soit lancé. Son projet était passionnant et depuis, c’est devenu l’un des plus gros fonds d’investissement français », raconte-t-elle.

Aujourd’hui, Anh-Tho est VP of Growth chez Qonto, l’alternative bancaire pour entrepreneurs et startups. Du coup, elle a adapté son message d’accroche sur Shapr. « Qonto est encore en version bêta. 2 000 sociétés sont actuellement sur liste d’attente pour ouvrir un compte bancaire chez nous. Sur Shapr, je trouve des entrepreneurs qui ne nous connaissent pas encore et ont un regard neuf. Je leur demande de challenger notre produit, nos offres, nos idées. Je vous avoue que c’est toujours un peu intimidant d’engager la conversation, mais je n’ai rencontré que des personnes bienveillantes sur Shapr », assure-t-elle. 

Pierre-Olivier : des rencontres à la fois informelles, sympas et très instructives

Pierre-Olivier Collet habite Rennes et a lancé l’application DunkMe qui permet d’offrir à distance des verres à ses amis. Comme de nombreux jeunes entrepreneurs, il cherche de l’aide sur l’aspect technique, une compétence rare, qu’on ne trouve généralement pas en restant derrière son ordinateur mais plutôt en rencontrant les bonnes personnes.

« J’ai matché avec un developper sur Shapr. On est allé boire un verre ensemble. Ce que j’apprécie, c’est que c’était à la fois informel, sympa et très instructif. J’ai pu avoir des conseils et il va me mettre en relation avec des personnes qui pourraient m’aider. Mon prochain objectif est de matcher avec un investisseur. Qui sait ? », raconte-t-il. 

Quand on demande la recette d’une boite à succès aux cofondateurs de Shapr, qui avaient par ailleurs fondé Attractive World, leur réponse est simple : « une nouvelle rencontre par semaine, au minimum ! »

Si vous voulez sauter le pas, l’appli Shapr est disponible sur iOS & Google Play est est entièrement gratuite.

Un gentil Merci (et un beau sourire) à : 

Thibault Desplats, associé @ Skello, la 1ère solution de gestion de planning et de personnel en restauration. Skello embauche des biz dev.

Ahn-Tho Chuong, VP of Growth @ Qonto, l’alternative bancaire pour entrepreneurs et startups. Qonto est lancé en bêta, pour y avoir accès, inscrivez-vous sur qonto.eu.

Pierre-Olivier Collet, fondateur @ DunkMe, l’appli pour offrir des verres à distance. Déjà dispo sur Google Play et bientôt sur iOS.

@Julie Galeski

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "On a « matché » avec 3 entrepreneurs sur Shapr"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Dge-06
Invité
Personnellement, je trouve cette appli bien sans être bien. Je m’explique, l’appli est certes bien faite, mais finalement, ça nous propose bien souvent des profils non adaptés à ce que l’on recherche et surtout que c’est limité à un certains nombre par jour. Quand on y regarde de plus près, Linkedin fait exactement la même chose. On peut trouver des professionnels dans le domaine que l’on recherche et ce n’est pas limité. Le concept est bon, l’appli est bien faite, mais pour le moment cette appli reste trop limité à mon goût. Je ne pense vraiment pas que c’est avec… Read more »
wpDiscuz