Ouverture de Station F, ils y étaient, Widoobiz vous raconte

La planète startup se retrouve à Station F, le plus grand incubateur du monde, sous le regard bienveillant du président Macron.

On l’attendait, elle est là, enfin. Station F ouvre donc ses portes. Et tout l’écosystème startup s’y est donné rendez-vous. L’ouverture sur le monde souhaitée par Xavier Niel semble tenir ses promesses. Les cartes de visite s’échangent déjà, en français, en anglais et même en chinois, je crois.

Quelqu’un parle du terrain de tennis en rooftop. Mais ça c’était une joke de Station F sur son site. Ce qui est vrai? 34 000 mètres carrés pour l’écosystème, 3000 stations de travail dans la zone start-up, 26 programmes d’accompagnement de start-up internationaux, 1 makerspace, 1 restaurant, 4 cuisines, 1 Anticafé, 1 bar 24h/24 et 7j/7, 8 espaces événementiels et 30 douches dont Station F rappelle qu’elles sont à usage individuel. Ce n’est donc pas là que se signeront les contrats, mais les espaces pour ça ne manquent pas.

Dans les box en verre qui surplombent le grand hall, on observe les premières réunions informelles, les premiers “et toi tu fais quoi?” et quelques startuppers en t-shirt brandés à leur effigie qui aux vues de leurs doigts semblent chercher à conserver Station F dans les trended topics.

Les startups sont là, les grands groupes aussi et, à entendre quelques bribes de conversations, être là est un pass VIP pour les directions innovation des grands groupes.

Accoudé à une table de billard un startuppeur répond à l’un des journalistes, venus nombreux à cet événement phare de l’écosystème.  Un autre me dit être “venu pour le lieu et pour le Président Macron”.

Emmanuel Macron vient donc inaugurer ce lancement en grande pompe par ces mots : “bonjour à vous”

Plus sérieusement, il confesse avoir dit à sa femme il y a trois ans vouloir arrêter la politique et lancer sa startup.

Finalement, Station F n’existant pas, il a dû pivoter. Mais en «marchant», il a trouvé.

Sous l’approbation du public, il ajoute :

“Vous ne voulez pas qu’on écrive votre vie à votre place, c’est ça être entrepreneur !”

Car la chose qui compte “n’est pas que l’argent, l’envie de grandir et de faire grandir les autres, l’envie de changer la planète, voilà ce qui motive ceux qui font le monde d’aujourd’hui”.

On notera aussi une maire de Paris, Anne Hidalgo, fluent in spanish et son “bienvenu dans la plus belle ville du monde”, in english. “Nous sommes plus qu’une ville musée, ici on invente l’avenir, Xavier on t’aime” déclare-t-elle. La maire de Paris ajoute aussi: « Je souhaite que Paris soit la ville où tous les enfants apprennent à coder.

On parle des 2 minutes d’applaudissements et des hourras en l’honneur de Xavier Niel ? Inutile d’en parler, venez plutôt voir ça de vos yeux !

@thomasbenzazon

Thomas Benzazon

Animateur

Co-fondateur de Widoobiz et journaliste en charge des Programmes et de la rédaction, Thomas Benzazon reçoit entrepreneurs et acteurs du monde économique pour traiter des sujets d'actualité ou pour obtenir les confidences des chefs d'entreprise qu'il rencontre.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Ouverture de Station F, ils y étaient, Widoobiz vous raconte"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] Ouverture de Station F, ils y étaient, Widoobiz vous raconte est accessible sur […]

trackback

[…] (Source) […]

wpDiscuz