Qui ont été les entrepreneur(e)s français(es) les plus médiatisé(e)s en 2017 ?

Fin décembre, la plateforme Pressed a publié son classement des personnalités françaises estampillées « business » les plus médiatisées en 2017. Quels sont les entrepreneur(e)s qui ont réussi à faire parler d’eux en 2017 ? 

« Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L’essentiel, c’est qu’on parle de moi ! » Quoi de mieux que d’emprunter cette citation à Léon Zitrone, celui qui incarna la télévision pendant des décennies pour aborder le classement des entrepreneurs français les plus médiatisés ? Car si certaines personnalités business sont adeptes du silence, d’autres se prêtent régulièrement au jeu de l’exposition médiatique, pour ne pas dire au buzz.

Jean-Michel Aulas : en roue libre sur Twitter tout au long de l’année

C’est sans grande surprise que le Président de l’OL, réputé pour ses coups de gueule retentissants, décroche la Palme d’Or de la personnalité business la plus médiatique de 2017. L’entrepreneur, fondateur de la société Cegid (Compagnie européenne de gestion par l’informatique décentralisée), est surtout connu du grand public pour ses apparitions médiatiques tranchées aussi bien en interview que sur son compte twitter qui s’apparente souvent à une sorte de défouloir. Dernier (bad) buzz en date : Le « maître d’oeuvre » du « Groupama Stadium » avait retweeté une vidéo montrant un kangourou se touchant les parties génitales. Un acte pour ironiser sur la position du président du Paris SG, Nasser Al-Khelaïfi, vis à vis du fair-play financier et pour lequel Jean-Michel Aulas s’est finalement excusé.

Pierre Gattaz : bientôt la fin de sa médiatisation et une retraite dans l’agriculture bio ?

Le patron des patrons bientôt reconverti en viticulteur. Depuis quelques mois, les médias « s’inquiètent » de l’avenir de Pierre Gattaz dont le mandat arrivera à échéance au mois de juillet. En août dernier, Le Canard Enchaîné avait révélé que le bientôt sexagénaire se serait offert le Château de Sannes dans le Luberon pour la modique somme de 11M€. Un bien qui avait déjà suscité l’intérêt de Steve Jobs en 2011 et qui comprend 2 piscines, 2000 mètres carrés habitables et 35 hectares de vignes classées. Le président du MEDEF aurait d’ailleurs confié vouloir créer son propre vin et se lancer dans la production d’amandes et d’huile d’olives bio. De quoi faire réagir les journalistes qui ont d’ailleurs permis à la 274 ème fortune française (selon Challenges) d’avoir été cité 5 795 fois en 2017.

Xavier Niel : le patron de Free a fait déplacer Emmanuel Macron pour inaugurer le plus grand campus de startups au monde

Celui que Les Echos surnomment « le parrain de l’innovation française » a frappé fort en ce milieu d’année. Pour l’ouverture de Station F, « the world’s biggest startups campus », Xavier Niel avait convié le Président de la République (et de la « Startup Nation ») pour la soirée de lancement. S’il n’obtient « que » la 3ème place sur le podium des personnalités business les plus médiatisées en 2017, l’entrepreneur du Val de Marne peut se consoler en lisant les lignes de Vanity Fair dont la rédaction a élu Xavier Niel « personnalité française la plus influente dans le monde », devant Zidane et Brigitte Macron.

Patrick Drahi : à la rescousse de son empire « au bord de la faillite »

Panique à bord en 2017. Après un jeu des chaises musicales au cours duquel Michel Combes, ancien directeur général d’Altice et de SFR a été démis de son poste en novembre dernier, et Alain Weill est devenu PDG de SFR, ce fut au tour de Patrick Drahi lui même de reprendre la Présidence d’Altice. Un retour dans l’arène qui est intervenu pour tenter de stopper l’hémorragie. 50 milliards d’euros de dette pour l’ensemble du groupe, 1 million de clients en moins pour SFR et l’annonce de la suppression de 5 000 postes d’ici à 2019 : celui qui préfère la discrétion doit endiguer la crise s’il souhaite retourner dans « l’anonymat ».

Bernard Tapie : malade, mais loin de se tapir dans l’ombre

Une triste médiatisation dont Bernard Tapie se serait sans doute bien passé. Atteint d’un cancer de l’estomac, c’est amaigri et dégarni que l’ex-propriétaire d’Adidas et de l’Olympique de Marseille a fait son apparition dans l’émission 19h le dimanche. Lors d’un entretien avec Laurent Delahousse, l’entrepreneur qui doit rembourser 404 millions d’euros obtenus en 2008 pour régler son litige avec la banque française sur la vente du célèbre équipementier a d’ailleurs trouvé une explication à cette maladie : « Si j’ai cette maladie, ce n’est pas parce que je picolais ou que je fumais. C’est à cause de cette pression que je vis depuis cinq ans. »

Delphine Ernotte : à la tête des médias, elle fait le tri à la télé

Elle est probablement celle qui aura le plus divisé les opinions des journalistes en 2017. Arrivée à la tête de France Télévision fin 2015 [après avoir dirigé France Télécom, puis Orange], Delphine Ernotte n’a pas hésité à évincer certaines figures emblématiques du service public, quitte à s’attirer les foudres de bon nombre de détenteurs de la carte de presse. Après avoir remercié des piliers de France Télévision (Julien Lepers, Françoise Joly, Guilaine Chenu, David Pujadas), Delphine Ernotte continue sur sa lancée et souhaite « supprimer 180 postes dans le groupe, sur un total de 10 000 salariés environ » selon le JDD. Une présidence polémique, qui lui a valu la grogne des journalistes. 84% des rédactions nationales ont d’ailleurs signé en décembre dernier une motion de défiance mise au vote contre elle. La présidente de France Télévision qui arrive 9ème dans le classement de Pressed risque bel et bien d’y rester en 2018…

Mohed Altrad : 10ème personnalité business la plus médiatisée, 36ème fortune de France

Si son histoire sortie tout droit d’un roman continue de fasciner les médias, ce n’est pourtant pas ce qui a érigé le patron du groupe Altrad au rang de 10ème personnalité business la plus médiatisée. Propriétaire du club de rugby de Montpellier, l’entrepreneur né en Syrie (fruit d’un viol d’un bédouin et dont la mère fut assassinée quelques jours après sa naissance) a fait naître quelques controverses durant l’année 2017. Selon le journal L’Equipe,  « de nombreux présidents du Top 14 lui reprochent ses méthodes (dérégulation du marché des salaires, débauchage de joueurs sous contrat) et ses relations étroites avec le président de la FFR Bernard Laporte. »


« Ce classement a été établi à partir des 1 500 premiers titres de la presse française (presse quotidienne nationale, presse quotidienne régionale, presse magazine – hebdomadaire et mensuelle -, presse hebdomadaire régionale, presses professionnelle et spécialisée) et de 1 500 sites du web éditorial : sites des titres de PQN, PQR, PHR, presse magazine et pure players, y compris les articles derrière paywall. Les articles paraissant dans plusieurs éditions de publications print régionales ne sont comptabilisés qu’une fois.  » – source : Forbes.fr

Pour connaître notre sélection des apps à télécharger en 2018, c’est par ici ! 

https://www.widoobiz.com/a-la-une/les-apps-indispensables-a-telecharger-avant-2018/83086

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.