Teeps lève 1,5 million d’euros et accélère son développement BtoB

Après un lancement test auprès du grand public fin 2016, la plateforme de commerce conversationnel, Teeps, vient de réaliser une 1ère levée de fonds afin d’industrialiser sa solution et déployer des offres BtoB.

Tout va très vite pour la startup. Teeps vient en effet de finaliser quelque mois après son lancement grand public, une 1ère levée de fonds auprès d’un pool d’entrepreneurs français. Parmi eux, on retrouve, Guillaume Paoli, fondateur d’AramisAuto.com, Laurence Paganini, CEO de Kaporal, Olivier Bernasson, fondateur de Pêcheur.com et Grégoire Lassalle, fondateur d’Allociné.

L’essentiel des investissements va être consacré au déploiement d’offres BtoB. Déjà, Teeps veut déployer sa solution en marque blanche. La startup sera rémunérée grâce à une licence mensuelle et à une commission sur les ventes réalisées. Pour les marques, l’intérêt est de générer des ventes additionnelles. Elles vont pouvoir proposer à leur clientèle une expérience d’achat unique, basée sur la recommandation humaine et neutre.

Les experts de la communauté vont constituer également une force de vente virtuelle supplémentaire. Ils vont en effet proposer aux clients des recommandations personnalisées. Ils vont échanger également avec eux afin de répondre au mieux à leurs attentes. Ils pourront d’ailleurs devenir à leur tour des ambassadeurs de la marque en rejoignant la communauté d’experts.

Delamaison.fr premier e-marchand à utiliser Teeps

En parallèle, Teeps développe également une offre à destination des médias et des blogs. La startup collabore actuellement avec Canalblog. Dès avril, elle va offrir en exclusivité son service sur les 900 000 blogs de la plateforme du groupe Webedia. Les bloggeurs vont pouvoir centraliser via Teeps leurs conversations e-commerce avec leurs lecteurs d’une part et renforcer les relations de rémunération avec les marques et marchands de l’autre.

Pour nourrir ces deux axes, Teeps poursuivra le développement de sa communauté sur les réseaux sociaux et l’ouverture de sa plateforme technologique. En attendant, Delamaison.fr, spécialiste de l’ameublement et de la décoration de la maison, sera le premier e-marchand à proposer cette nouvelle approche à ses clients, sous la forme d’un service de personal shopping Décoration baptisé « Mes Idées Déco ».

Remettre l’humain au centre de la démarche e-commerce

Concrètement, les utilisateurs de l’application peuvent formuler gratuitement une demande sur le thème de la déco et tchater avec un expert passionné pour affiner sa demande. En retour, le client reçoit une sélection de produits personnalisés qu’il est libre d’acheter ou non. Trois mois après son lancement, Teeps rassemble déjà plus de 2 000 experts prêts à recommander 100 000 références issues des 750 marques.

Teeps est né de la volonté de Fabrice Berger Duquene (Webedia) et Sonia Zarowsky
(Pureshopping) de remettre de l’humain au centre de la démarche e-commerce. Lancée auprès du grand public à l’automne 2016, la version mobile du service permet aux utilisateurs d’être mis en relation avec des experts passionnés, les plus à même de leur apporter des conseils.

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Teeps lève 1,5 million d’euros et accélère son développement BtoB"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] Teeps lève 1,5 million d’euros et accélère son développement BtoB est accessible sur […]

trackback

[…] Teeps lève 1,5 million d’euros et accélère son développement BtoB est accessible sur […]

BRUNET Franck
Invité

De plus en plus de sociétés vont lever des fonds en Irlande. L’écosystème de la Venture Capital y est très dynamique.

La solution pour certains entrepreneurs est d’y créer une société.
Pour en savoir plus : http://www.societe-france-irlande.com

Franck BRUNET

wpDiscuz