Tag: présidentielles 2012

Pour un SMIC à 1 000€ … et un caddie à 100€

Parce que l’électeur français a foi dans le nombre indiqué en bas à droite de sa fiche de paie, les candidats font bien attention à amalgamer deux notions très différentes : salaire et pouvoir d’achat. Et si, finalement, l’idée de M Hollande de réduire de 30% le salaire des ministres et du Président était la meilleure de son programme économique ?

5 Partages

L’entrepreneuriat chez les jeunes vu par l’UMP

Parmi ses propositions pour la jeunesse entrepreneuriale : pousser le programme mini-entreprise d’Entreprendre Pour Apprendre, déduction fiscale pour les jeunes entrepreneurs et allègement de charges sur les premiers emplois créés dans les jeunes entreprises. Incompatible avec le plan de rigueur gouvernemental en cours ?

0 Partages

Un entrepreneur se lance dans la présidentielle 2012 avec son coeur et … ses couilles

Il est jeune, il n’est pas ministre, il ne représente aucun grand parti politique français. Pourtant, il brique la présidence de la République en se lançant dans la course à la présidentielle 2012. Il s’appelle Alexandre Cadet, est entrepreneur, et a fondé France Unité.
Evidemment, avec la bipolarisation de la vie politique et son encore faible notoriété, ses chances sont minces. Alors pourquoi ? En bon entrepreneur, il explique : « j’évite de m’interdire des choses ».

0 Partages

L’économie sociale et solidaire au débat des présidentielles 2012

Les 1500 manifestations qui seront organisées en novembre prochain pendant la 4e édition nationale du Mois de l’Economie Sociale et Solidaire sont autant de preuves concrètes que cette autre forme d’économie est possible et sont autant de raisons pour les candidats à la présidentielle de prendre en compte les propositions faites par ce secteur.

4 Partages

Présidentielles 2012 : le dialogue citoyen est lancé avec « A Voter »

Imaginée à partir d’un pitch improvisé aux start-up weekends, une entreprise est née. Florian Herveou a décidé de se lancer avec un produit politique, mené par une démarche en revanche plutôt apolitique : permettre à tous les candidats à la présidentielle 2012 de se présenter sur les réseaux sociaux et aux citoyens de commenter les politiques proposées.

0 Partages