100 jours pour entreprendre: un mouvement qui déniche les perles de l’entrepreneuriat

À quelques heures de la grande remise de prix, Widoobiz vous fait découvrir les coulisses du jury de 100 jours pour entreprendre. Fort de ses partenariats avec des acteurs reconnus dans le monde de l’entrepreneuriat, 100 jours pour entreprendre est à la recherche des projets d’entrepreneurs de demain.

Place aux pitchs. Après avoir eu 100 jours (et pas un de plus) pour déposer leurs candidatures, l’heure du grand oral a sonné. Cette année, le dépôt des candidatures a commencé le 15 janvier et s’est clôturé le 25 avril dernier. Entre ces deux dates, les candidats ont pu déposer leurs projets sur le site du mouvement. Les vidéos ayant générées le plus de likes se retrouvent désormais pour le grand oral. Ce soir, 20 futurs entrepreneurs vont pitcher devant un jury de professionnels chargé de déterminer les 10 lauréats de cette année.

« 100 jours pour entreprendre a l’ambition de donner de l’espoir à la jeunesse et de lui donner les moyens », Diaa Elyaacoubi, responsable de 100 jours pour entreprendre

Durant ces sessions de sélection, les candidats soulignent la bienveillance du jury composé de 26 professionnels. Sa composition est très diversifiée. On y trouve des startuppers, des dirigeants de PME mais aussi des CEO de grands groupes. Tous sont à la recherche de projets viables portés par des jeunes prêts à dynamiser la sphère économique. Nicolas Rorh, co-fondateur de FAGUO explique vouloir « donner un regard humble » sur les projets qu’on lui soumet. Pour les aider à concrétiser ce projet, la récompense pour les lauréats ayant su convaincre le jury sera la fameuse « boîte 100 jours », un véritable kit pour le jeune entrepreneur.

widoobiz

Widoobiz est le média en ligne des Entrepreneurs & Startups. Articles d'actualités, émissions radio et vidéos vous donneront informations et témoignages utiles au développement de votre business !

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.