Jacques-Antoine Granjon ne fait qu’une bouchée de Le Petit Ballon pendant que Big Booster annonce le Top 3 de sa saison 2

La licorne française Vente-privee a sorti l’artillerie lourde pour s’emparer d’une partie du capital de la startup de vin Le Petit Ballon. Mais d’autres startups ont marqué l’actualité de cette semaine. C’est le Wicheck. 

Hier, le site de ventes évènementielles en ligne Vente-privee a annoncé sa prise de participation majoritaire dans le capital de la startup Le Petit Ballon qui permet de recevoir des box de vins sur le principe d’un abonnement. Une propulsion au sommet pour la jeune pousse créée en 2011 qui compte 60 000 abonnés et génère 8M€ de chiffre d’affaires. Elle va pouvoir bénéficier da la visibilité du bébé de Jacques-Antoine Granjon qui compte 30 millions de membres en France. En 2015, la licorne française avait engrangé 2 milliards d’euros de C.A et tablait sur 3 milliards pour 2016 pendant que son dirigeant remportait le Prix de l’Entrepreneur de l’Année.

Organisé par la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires en partenariat avec NEOMA Business School du campus de Rouen, le concours Coup de Pouce a récompensé 3 lauréats. Le 1er prix (10 000 euros) a été attribué à WePetsitty qui joue le rôle de tiers de confiance assurant la sécurité et le bien-être de l’animal tout en accompagnant ses « petsitters ». Le 2ème prix (6000 euros) a récompensé Zeta qui développe un système d’appareillage auditif à prix attractifs. Et DomosKit, première place de marché 100% digitale de gestion des démarches et contrats pour les particuliers en cas de déménagement est montée sur la 3ème marche du podium.

Deux jours pour créer le meilleur projet en green-tech/e-santé. De nombreux acteurs de l’écosystème entrepreneurial d’Evry vont se réunir du 28 au 30 avril pour aider des porteurs de projet à créer leur startup. Vingts coachs seront présents pour guider les entrepreneurs autour d’ateliers thématiques. Dimanche 30 avril, l’événement se clôturera en public par la présentation de tous les projets devant un jury.

Elles étaient 92 startups sur le premier Booster Camp de novembre dernier. Seules 20 d’entre elles ont pu s’immerger au cœur de l’écosystème bostonien et obtenir ainsi leur place en finale. Au terme d’une ultime séance de pitch, les membres du Jury du programme ont désigné les 3 lauréats : FineHeart qui conçoit une mini-turbine cardiaque pour les patients qui souffrent d’insuffisance cardiaque sévère ; Gulplug qui a imaginé un capteur d’énergie pour éviter les gaspillages énergétiques sur les sites de productions industriels et Sylfen qui développe des solutions intégrées de stockage et de production d’énergie, à destination des bâtiments et éco-quartiers. « C‘est une ouverture planifiée et logique dans le cadre d’un développement à l’international quand on souhaite être présent sur 4 continents : Europe, Asie, Afrique, Amérique », souligne Didier Hoch, Chairman de BigBooster.

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.