Teach on Mars lève 2,2M€, un Tinder pour les entrepreneurs et Sage qui lance « Women Business Builders » : on s’active dans l’univers startup

La startup Teach on Mars lève 2,2M€, Meetpro veut faciliter les rencontres entrepreneuriales, Sage lance également « Women Business Builders », enfin il y a les sprinteuses : voilà ce qu’il faut retenir aujourd’hui dans le monde startup. 

Teach on Mars, start-up française pionnière du Mobile Learning, annonce aujourd’hui sa deuxième levée de fonds d’une valeur de 2,2 millions d’euros. Réalisée auprès de Bpifrance et de différents investisseurs privés dont The Family – premier investisseur dans les start-ups en Europe. Cette levée permettra à la pépite française de prendre la position de leader sur le marché européen.

Lancée en 2013 par Vincent Desnot, Tanguy Deleplanque et Quentin Derunes, Teach on Mars repense l’e-learning grâce à sa plateforme de formation professionnelle adaptée à une « consommation 100% mobile ». « Ces fonds vont nous permettre de renforcer nos activités en Europe, notamment en Allemagne, Angleterre, Italie et Espagne. Nous allons également pouvoir augmenter nos équipes de R&D. Une dizaine de recrutements vont être effectués d’ici le mois de juin et nous aurons doublé nos effectifs d’ici la fin de l’année », explique Vincent Desnot, CEO de Teach on Mars.

Les nouveautés chez les startups

Cinq mois après son lancement, USEND renforce son positionnement de commissionnaire digital avec une nouvelle offre : l’expédition de palettes, partout en Europe. Les entreprises peuvent deviser leur envoi 24/24 et 7/7. Ce service s’ajoute à ceux lancés en novembre dernier : course urbaine, livraison urgence immédiate, et colis Europe.

Avec sa nouvelle technologie d’autopartage embarquée, Wattmobile souhaite apporter aux entreprises et collectivités une solution efficace pour optimiser la gestion de leur flotte, réduire leurs coûts et diminuer leur empreinte carbone.

Wattmobile est un opérateur de mobilité électrique en libre-service dont la vocation est de faciliter et d’optimiser les déplacements urbains ou périurbains des professionnels et des citadins. L’entreprise propose la location de scooters et petites voitures électriques dans les principales gares françaises (Paris Gare de Lyon – Paris Montparnasse – Paris Gare de l’Est – Lyon Part Dieu – Lille Flandres – Marseille Saint Charles), et dispose d’une station à La Défense Centre.

On ne fait jamais assez de nouvelles rencontres. La startup MeetPRO a mis en ligne la version bêta de sa plateforme de rencontres entrepreneuriale. Le site réunit repreneurs et cédants, créateurs et spécialistes de l’accompagnement des entreprises. Son système d’annonces, de matching et de conversation discrète devrait changer les usages de la reprise/cession en ciblant en priorité les repreneurs.

« MeetPRO va faciliter l’accès à l’entrepreneuriat en levant les freins à la transmission, explique Patrick Janot, CEO de MeetPRO. Plus globalement, nous voulons faire de notre plateforme un booster économique ». La startup, incubée dans la pépinière biterroise Innovosud, a levé 270 000€ pour développer et lancer la V1 de son site. Ses dirigeants estiment leur besoin actuel de financement à 1,5 million d’euros.

Depuis le 1er janvier 2017, la loi Travail facilite la dématérialisation du bulletin de paie pour les entreprises. Primobox et Neopost France, ont décidé de s’associer pour répondre aux nouveaux besoins des entreprises en matière de dématérialisation des flux RH par la création de Neobox RH.

« Cette alliance entre Primobox et Neopost répond à une véritable stratégie d’accompagnement des entreprises dans leurs processus de dématérialisation des bulletins de paie, en leur proposant une solution globale capable de traiter tous leurs flux RH », explique Ludovic Partyka, Directeur Général de Primobox.

Ça bouge encore dans l’écosystème startup

Avec moins de 2% de femmes entrepreneures dans l’innovation sportive, Paris Pionnières et Le Tremplin ont créé l’an passé un programme d’accélération unique #LesSprinteuses et lancent la saison 2. Ce programme permet à toutes les femmes qui souhaitent développer un projet dans le domaine du sport de se lancer dans l’entrepreneuriat en intégrant un programme d’accélération, le WODI, à Paris Pionnières.

Des objectifs challengeant la vision de la dirigeante au business model : plus de 100 heures d’accompagnement en individuel et collectif et 6 mois sont prévus pour réussir. Au terme de cette étape, elles seront entrainées afin de postuler au Tremplin et intégrer la promotion 2018.

Sage s’associe à l’Adie en accueillant des jeunes femmes entrepreneures franciliennes dans ses locaux parisiens. Au programme de l’opération « Women Business Builders » : networking, promotion des produits et services proposés par les entrepreneures et formations aux logiciels de comptabilité. Cet évènement inédit s’inscrit dans le prolongement des actions de partenariat menées par Sage – dans le cadre de la Sage Foundation pour encourager l’entreprenariat.

« Parce qu’elles ont plus difficilement accès au crédit bancaire que les hommes pour créer leur entreprise, l’Adie œuvre depuis toujours pour libérer l’audace des femmes désireuses de donner vie à leurs projets, en levant les freins socio-économiques qu’elles rencontrent », assure Safia TAMI, responsable du bénévolat et développement Adie 93.

L’équipe Tech Care Paris et ses partenaires (AP-HP, la Caisse des dépôts, Carrefour, Covea, Elior, Humanis, La Poste, Philips, Sanofi) accueillent 16 nouvelles startups qui ont toutes l’ambition d’améliorer la santé et le bien-être de leurs concitoyens. Elles pourront compter sur l’écosystème de la plateforme et, au-delà, de son environnement parisien.

Grâce à la présence de grands comptes impliqués dans une démarche d’open innovation avec les startups et d’une formidable dynamique d’innovation à Paris, les startups sélectionnées vont pouvoir évoluer dans les meilleures conditions pour transformer le secteur.

À l’occasion du Congrès Big Data Paris 2017, les lauréats des Trophées de l’Innovation Big Data ont élu trois startups hier dans les catégories : « Prix Startup », B2B et B2C. Les finalistes se sont opposés lors de battles de deux minutes afin de convaincre le jury.

Le vainqueur dans la catégorie « Prix Startup » est ZELROS qui a développé un projet d’Intelligence Artificielle éthique au service des entreprises. Dans la catégorie BtoB, COVEA a été récompensé pour son projet XDstore. C’est un magasin virtuel de la donnée externe qui facilite le travail des Data Scientist. Tellmeplus a remporté le prix dans la catégorie BtoC pour son projet « Predictive Objects ». Cette AI rend les machines et les objets intelligents, même quand ils ne sont pas connectés. Enfin STROPIA STERIA est expert en Big Data des données géospatiales temporelles et météorologiques. La startup a reçu le coup de coeur du jury.

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz