Entrepreneur : le langage non verbal qui vous trahit

Le corps dit beaucoup plus de choses sur l’état psychique d’une personne que sa parole. Les entrepreneurs en savent quelque chose.

Tout le monde le sait aujourd’hui : le corps possède son propre langage. Un moyen de communication que l’entrepreneur doit absolument maîtriser, au risque sinon de saboter le destin de son entreprise. Selon une étude de TalentSmart, les dirigeants et les personnes avec de grosses responsabilités comprennent immédiatement les messages non verbaux de leurs interlocuteurs. Ils agissent ensuite en conséquence.

Pour vous aider à mieux maîtriser votre image, nous vous communiquons ces comportements qui ne vous grandissent pas aux yeux de votre entourage.

Les gestes exagérés

À moins d’évoluer dans un bureau composé exclusivement de Napolitains, les gestes amples sont généralement mal perçus. Ils indiquent que vous êtes en train de tordre, manipuler la vérité.

Pour inspirer de la confiance, il est préférable d’adopter une gestuelle minime et contrôlée. N’hésitez pas non plus à montrer les paumes de vos mains. C’est un signe de confiance et d’ouverture. Vous êtes en train de dire que vous n’avez rien à cacher.

S’écarter des autres

Le fait de s’écarter d’une conversation, d’un groupe est toujours mauvais signe. Cela signifie que vous êtes mal à l’aise ou, pire, pas intéressé, pas engagé par ce qui se passe autour de vous. Pas génial quand on est censé être la personne qui dirige tout ce petit monde.

Au lieu de ne pas bouger, essayez de vous pencher vers la personne qui est en train de vous parler et inclinez légèrement la tête. Ce geste traduit votre pleine et entière concentration.

Les bras ou les jambes croisés

Les bras et les jambes croisés sont assimilés à des barrières. En clair, on pense que vous êtes fermé à ce que l’on vous raconte. Et ce n’est pas un sourire qui va arranger les choses. Au contraire, les interlocuteurs vont interpréter cela comme de l’hypocrisie.

Même si cette position est plus confortable, l’entrepreneur se retiendra d’effectuer un tel geste. Sachez en tout cas que tous les grands dirigeants se retiennent.

Le regard fuyant ou le regard trop appuyé

Un regard fuyant donne l’impression que vous avez quelque chose à cacher. Il peut montrer aussi que vous n’avez pas confiance en vous. Ce qui n’est jamais très positif dans une négociation.

À l’inverse, un regard trop appuyé peut être perçu comme une agression ou une volonté de le dominer. Une attitude à éviter donc si vous êtes train de nouer un nouveau partenariat. En moyenne, un regard ne doit pas dépasser une dizaine de secondes. Et, c’est déjà long.

Une poignée de main mollassonne

Rien n’est plus agaçant qu’une poignée de main molle. La personne donne l’impression d’être faible, molle, sans colonne vertébrale. Un effet d’autant plus dévastateur qu’il contribue à donner une mauvaise première impression. Or, tout le monde sait qu’il est très difficile de se défaire de cette première opinion.

Attention également à ne pas écraser la main de son prochain. Vous ne voulez pas passer pour quelqu’un de violent, non ? Quoi qu’il en soit, adaptez votre poignée de main à la personne en face de vous. On ne serrera pas la main de la même façon à une quinquagénaire qu’à un chef de chantier.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux