Parlez-moi du beau temps

Parlez-moi du beau temps

Et si Georges Brassens nous avait durablement converti, à son corps défendant, à un éloge du pessimisme. A la pluie,  à l’orage. Le génie français s’incarnerait désormais dans une insatisfaction permanente, dans une forme d’état de négativité constante. Alors, osons cet article, pour le moins corrosif, et parlons du beau temps.

Parce que oui, il y a des bonnes nouvelles. Pour ne pas braquer trop ouvertement les amateurs d’orages, contentons-nous d’en citer trois.

Commençons par Peugeot. Oui Peugeot. Cette marque historique, intimement liée au patrimoine industriel français, qui signe en 2019 une année record. A sa tête, un dirigeant français et des résultats financiers à faire pâlir. Et comme le grand capital n’est pas forcément aux mains d’une puissance complotiste, ces bons résultats bénéficieront aux salariés qui se verront verser une prime de 4100 euros minimum.

Parlons pouvoir d’achat. Les frais de notaire vont baisser à compter du 1er mai, redonnant un peu d’air aux ménages sur un marché pour le moins tendu. En chiffre c’est donc -1,9% sur la facture, les futurs acquéreurs apprécieront.

Terminons, comme nous avons commencé, en musique. L’industrie musicale française se porte bien, très bien même. Boostée par l’essor du streaming et une production hexagonale renouvelée, le secteur renoue avec une dynamique de forte croissance.

Dieu fasse que ma complainte, aille tambour battant, vous adoucir la pluie, vous parler du beau temps.

 

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire