« Et la confiance bordel ! » : Ecollective ne veut plus d’une France craintive

Pour sa rentrée, le collectif d’experts Ecollective a voulu, dans une atmosphère joviale, évoquer une denrée devenue trop rare dans une France trop souvent morose : la confiance.

« Et la confiance bordel ! ». Le titre a le mérite d’être clair. D’autant que la France possède tous les atouts pour briller dans un monde globalisé et connecté. Pour aborder cette thématique dans cette nouvelle saison, Ecollective a demandé à Clara Gaymard, Présidente de General Electric France et présidente du fonds de dotation RAISE et Gonzague de Blignières, Président fondateur de RAISE d’éclairer l’assemblée.

Devant un public de dirigeants et décideurs allant de la startup à la grande structure, privée ou publique, les deux intervenants ont abordé cette notion de confiance comme un cri du cœur. Une vérité anime leur propos : « la confiance ne se décrète pas, elle se donne ! ».

Donner confiance aux autres pour être plus confiant soi-même

Elle se donne aux salariés, notamment aux femmes, mais aussi aux entrepreneurs de la jeune génération. Pourquoi ? Avant tout, pour favoriser « la collaboration et la joie », ajoutent-ils unanimement. Car, la confiance en soi ne peut exister sans un minimum de plaisir. En clair, donnez confiance à vos collaborateurs pour leur donner du plaisir et, en retour, de vous sentir comme un bon responsable.

En retour, ces collaborateurs donnent le sentiment aux managers d’être de bons responsables. Une sensation indescriptible qui booste encore plus l’envie de se développer. Oui, il est grand temps de donner confiance à ceux qui nous entourent. C’est le chemin le plus court pour y arriver.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux