IT-Translation investit 300 000 euros sur Insane Unity

Une jeune startup rennaise, Insane Unity, de création de jeux vidéo vient de lever 300 000 euros auprès de l’investisseur et cofondateur de startups techno-numériques.

La Bretagne, ça vous gagne. Créé en janvier 2015 par Samuel Hangouët (INPG), Christophe Delacourt et Sylvain Mabile, Insane Unity crédibilise encore un peu plus son plan de croissance. Elle vient d’achever une levée de fonds de 300 000 euros auprès de IT-Translation qui achève un plan global de financement de 950 000 euros au total. Ce qui va permettre à l’entreprise d’embaucher 9 personnes d’ici la fin de l’année 2016 et d’investir dans le marketing.

« Leur ambition de devenir une marque incontournable du jeu vidéo, reconnue pour son originalité, mais aussi pour la qualité de ses titres et de son moteur nous a immédiatement séduits. La France est désormais un pays reconnu mondialement pour la qualité de ses créations dans l’univers du jeu vidéo et WinThatWar! ne déroge pas à cette réputation », assure Marc Lalo, partner d’IT-Translation, responsable de la relation avec Insane Unity.

Le jeu peut gérer lui-même une partie de son univers

Pour son premier jeu de stratégie en temps réel, WinThatWar!, l’entreprise a voulu introduire une dimension massivement multijoueur. Une particularité que l’on ne retrouve pas souvent dans l’univers des jeux de stratégiques en temps réels classique. Insane Unity a fait le choix d’installer le jeu dans un univers rétro-futuriste. Une volonté « de proposer quelque chose de différent et qui se prête mieux à l’humour que nous voulons installer dans le jeu», explique la Directrice de Communications et Marketing, Elodie Dibon.

Au-delà du jeu, Insane Unity a également fait le choix de développer ses propres briques technologiques. Autrement dit, de ne pas utiliser de codes informatiques qu’ils n’ont pas eux-mêmes fabriqués. Ce qui leur permet de produire un jeu très ambitieux à coût réduit. D’autant plus intéressant que ce code peut servir pour un autre jeu d’Insane Unity. Enfin, cette technologie permet au jeu de créer lui-même une partie de son univers, sans avoir besoin de programmateurs informatiques derrière.

« Nous avons construit ensemble un plan d’actions précis et pertinent, à la mesure de nos ambitions et élargi notre réseau professionnel. WinThatWar! provoque déjà un fort engouement lors des démonstrations du jeu sur les salons. Et grâce à IT-Translation, nous sommes à présent armés pour produire un jeu de qualité qui ravira les gamers, et le commercialiser avec les plus grandes chances de succès », indique Samuel Hangouët, co-fondateur d’Insane Unity.

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux