Les métiers que les robots vont bientôt faire disparaître

robots-entrepreneur

Innovation oblige, certains métiers exercés par des hommes sont amenés à disparaître au profit de robots spécialement conçus pour cette tâche.

La destruction créatrice est plus que jamais en marche. Après deux siècles de révolutions industrielles ininterrompus, la robotisation a pris un nouvel élan avec l’arrivée de la micro-informatique et, en particulier d’internet. À tel point que des métiers vont vraisemblablement disparaître. Florilège sur ces activités qui vont être obligées d’endosser le costume d’entrepreneurs. En clair, de se renouveler ou périr.

Xenex-Disinfection-ServicesLes hommes et femmes de ménage

Tout le monde a pu voir à la télévision ou sur les affiches publicitaires les prouesses de Roomba, le robot ménage de l’entreprise française Robopolis. D’autres entreprises sont allées encore plus loin dans la désinfection comme Xenex. Avec son système de lumière UV, son robot désintègre la moindre trace de germes.

Un robot qui va énormément aider les équipes soignantes affectées à la lutte contre Ebola. De ce point de vue, l’arrivée des robots est une bonne nouvelle pour tout le monde.

Les avocats

Aussi fou que cela puisse paraître, un rapport du cabinet londonien de conseil juridique Jomati Consultant nommé « Civilisation 2030 : le futur proche des sociétés juridiques » prédit qu’un robot sera capable de réaliser le travail d’une douzaine de jeunes collaborateurs. En somme, tous les jeunes qui vont apprendre leur métier.

Beaucoup d’entre eux vont devoir faire preuve de créativité dans leur métier s’ils ne veulent pas avoir à se reconvertir professionnellement.

aldebaran-nao-robotics-pavillion-shang-hai-franceLe conseiller clientèle

Il n’est pas loin ce temps où le commerçant va pouvoir externaliser le conseil clientèle à un robot. Déjà aujourd’hui, Darty a engagé un robot humanoïde Nao. Conçu par une entreprise française Alderaban, il présente les produits du magasin, avant d’inviter le visiteur à se diriger vers un conseiller clientèle humain. Une transition inéluctable avant que l’humain ne disparaisse des rayons ?

Au Japon, Nestlé a embauché le robot « Pepper » qui, non seulement indique les clients sur les produits, mais joue aussi le rôle de GPS dans le grand magasin.

Une évolution que les commerçants ne doivent pas louper. Si le contact humain semble aujourd’hui indépassable dans la relation clientèle, un robot pourra très bien jouer le rôle d’un adjoint technique. Bricolage, décoration, architecture, les possibilités sont infinies.

Les pom pom girls


Hissés sur des petites balles, la dizaine de robots Murata dansent en harmonie . Un spectacle sympathique qui montre surtout la puissance technologique de la société japonaise. Si les pom pom girl robotiques ne sont pas encore d’actualité sur les parquets de basket-ball, elles pourraient très bien servir d’animation en entreprise. Dans une chaine de montage, en vitrine, dans les bureaux : à l’entrepreneur de faire preuve de  créativité.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

3 Commentaires
  1. Bonjour,

    Effectivement, ces métiers peuvent se sentir menacés même si je ne pense pas que les robots vont totalement les remplacer dans le temps 🙂

    Vous auriez pu rajouter les artistes à votre liste. En effet, on trouve maintenant des robots danseurs, peintres, acteurs, musiciens … D’ailleurs, voici un article qui avait traité ce sujet : http://www.positive-content.com/robots-les-artistes-de-demain/

    Au plaisir d’échanger.

    Vincent

  2. Si les robots peuvent nous remplacer dans les tâches les plus ingrates, je suis plutôt partante ! Mais certains emplois ou fonctions ne peuvent pas se passer du savoir-faire ou tout simplement des sentiments humains.

  3. Article très intéressant. De quoi rendre inutile la mise en place du Compte Pénibilité :).
    Plus sérieusement, je me rapprocherait plutôt de la citation de Jean Delumeau
    « L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné. »

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux