Le business du muguet reste florissant

muguet

Le commerce de muguet pour le 1er mai continue d’être un business florissant pour les fleuristes et les particuliers.

Les fleuristes sont sur le pied de guerre. Avec un chiffre d’affaires global de 23,7 millions d’euros réalisé sur cette seule journée en 2013, le commerce de muguet reste un vrai business en France. Mais la tradition a tendance à s’essouffler au fil des ans. En 2012, les ventes de muguet se sont élevées à 25,5 millions d’euros, soit 7% de plus, selon l’organisme qui fédère les professionnels du secteur, AgriMer.

Grâce aux températures douces des dernières semaines, la cueillette de muguets s’est terminée avec plusieurs jours d’avance. Elle va permettre « de couvrir l’ensemble de la demande du 1er mai », assure l’organisme public. Une très bonne nouvelle pour les professionnels qui vont réaliser les trois quarts du chiffre annuel de vente de muguet pendant le 1er mai.

Une occasion d’initier ses enfants aux joies du commerce ?

Dans le détail, le muguet en pot représente le poste de dépenses le plus important pour les Français. L’année dernière, ces ventes ont représenté 15,2 millions d’euros. Les brins de muguet ont généré quant à eux 8,5 millions d’euros.

Du muguet que les Français achètent principalement chez leur fleuriste habituel ( 54% en valeur en pots et 41% en brins). Les grandes surfaces rassemblent 19% des ventes. À noter qu’une large part du stock de muguet en pot (39%) est écoulé dans les grandes enseignes, signe que la tradition reste avant tout une arme marketing de choix pour attirer la clientèle.

Le reste du stock national est vendu par les amateurs, exemptés de patente à titre exceptionnel pour la fête du Travail. Adulte, enfants, tout le monde peut se lancer dans la vente de muguet. Pourquoi d’ailleurs ne pas les initier dès maintenant aux joies du commerce? Toutes les occasions sont bonnes pour donner envie à sa progéniture d’embrasser la carrière d’entrepreneur.

Une destinée se joue parfois à ce genre de détails.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire
  1. Bonjour et merci pour cet article !

    Acheté le 1er fanné 2 jours après…C’est bien dommage ! Je suis Bordelais, et l’agglomération sud de bordeaux fait partie des plus gros producteurs nationaux de muguet , notamment sur la commune de Martillac ..Bref, la localisation ne fait pas le larron néanmoins, ces petites clochettes ne tiennent pas le coup face aux dérèglements climatiques, s’il fallait trouver un fautif bien sûr !

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux