Jugaad ou l’art de l’audace en entreprise

© Wild Orchid - Fotolia.com
© Wild Orchid – Fotolia.com

Jugaad, jeithino, zizhu, sytème D…nombreux sont les termes pour désigner l’art de se débrouiller de façon ingénieuse. Le concept d’innovation frugale est né en Inde et dans les pays émergents. Il se développe de façon croissante dans les entreprises occidentales. Quels sont les principes du jugaad? Comment s’applique-t-il dans l’entreprise et quel est son avenir ?

Les principes de l’innovation jugaad

Dans leur livre, “L’innovation Jugaad, redevenons ingénieux”, les auteurs Navi Radjou, Jaideep Prabhu et Simone Ahuja décrivent le principe jugaad en 6 points :

1/ Rechercher des opportunités dans l’adversité
2/ Faire plus avec moins
3/ Penser et agir de manière flexible
4/ Viser la simplicité (et non le simplisme)
5/ Intégrer les marges et les exclus
6/ Suivre son cœur

L’esprit jugaad est omniprésent dans les pays émergents. Les innovateurs jugaad perçoivent les fortes contraintes comme autant d’invitations à innover. “Alchimistes des temps modernes, ils transforment l’adversité en opportunité pour apporter de la valeur à eux-mêmes et à leurs communautés”.

Les exemples d’entrepreneurs jugaad

L’Inde est le pays qui réunit naturellement les quatre facteurs propices au jugaad : la rareté, la liberté (démocratie avec une société civile forte), la diversité géographique et culturelle, et l’interconnectivité.

Voici quelques exemples d’innovateurs jugaad :

– le docteur Mohan, en réutilisant un système satellitaire mis à disposition par le gouvernement, a développé un service mobile de télémédecine qui permet de faire des diagnostics à distance. Des personnes ont été formées sur place afin d’effectuer le suivi des malades du diabète. Ainsi, les services médicaux se sont déplacés vers les patients et ont permis de diagnostiquer plus de 50 000 diabétiques.

– Kanas Das, habitant du nord de l’Assam, a trouvé le moyen de transformer les nids de poule des routes qu’il empruntait en atouts : il a équipé son vélo d’un convertisseur qui transforme l’énergie de l’amortisseur en énergie transmise à la roue arrière. Ainsi, plus la route est cahoteuse, plus le vélo roule vite.

– l’entreprise SELCO permet à plus de 200 000 familles en Inde, même dans les villages les plus reculés, de bénéficier d’un accès personnalisé à l’énergie solaire.

Les entreprises occidentales développent de plus en plus cet esprit jugaad. Par exemple, RENAULT, l’OREAL, NOKIA, PEPSICO sont des entreprises qui ont adapté leurs produits aux besoins des consommateurs dans les pays émergents. La SNCF, ACCENTURE, AIR LIQUIDE et bien d’autres ont commencé à développer cet esprit d’innovation dans leurs structures en Occident.

Comment intégrer le jugaad dans son entreprise occidentale ?

“Une organisation ne pratique pas le jugaad, ce sont plutôt les individus de cette organisation qui la pratiquent”.

L’esprit jugaad est un complément utile aux organisations occidentales. Ces dernières sont souvent peu flexibles du fait de leurs processus rigides et chronophages. Certains des employés, peu impliqués dans la stratégie, sont démotivés. L’esprit jugaad permet une grande flexibilité et valorise surtout l’humain. La confiance permet à chacun de faire preuve de créativité et d’avancer.

Le dirigeant d’entreprise a un grand rôle à jouer dans le développement et la diffusion de l’esprit jugaad. Passionné, intuitif, empathique, il pourra, entre autres, mettre en valeur les innovateurs jugaad existants, persuader les salariés sceptiques. Il commercialisera les inventions jugaad avant de les breveter, et utilisera les outils de collaboration Web 2.0 pour exploiter la créativité des consommateurs et des partenaires.

Afin d’appliquer au mieux l’esprit jugaad, il faut d’abord déterminer ses priorités et commencer par ce qui est à portée de main. Rien n’empêche de commencer à développer l’esprit jugaad en utilisant un des six points développés par les auteurs. L’entreprise est libre et doit surtout faire preuve d’audace !

L’avenir de l’esprit jugaad

Le jugaad a existé dans les pays développés mais il a disparu peu à peu, au profit d’organisations très peu flexibles. Le jugaad transcende les générations et les classes socio-économiques.

Ce sont les nouvelles générations, demandeuses de sens et de plaisir dans leur travail, qui joueront un rôle prédominant dans la diffusion de cet esprit, en particulier avec l’explosion de l’utilisation des nouvelles technologies. Nous parlerons sans doute dans les années à venir d’un jugaad 2.0.

Bruno ROUSSET

valeursdentrepreneurs.com

Bruno Rousset

Bruno Rousset

Bruno Rousset est fondateur et directeur général de la société April, assureur multispécialiste présent dans le monde entier. Son expérience d’entrepreneur lui a permis de créer en 1996 la société Evolem, dans le but d’accompagner la croissance des entreprises. Bruno Rousset est également à l’origine de la fondation reconnue d’utilité publique, Entrepreneurs de la Cité et de la Fondation April. Soucieux de promouvoir l’entrepreneuriat, Bruno Rousset fait part de ses réflexions sur le management d’entreprise et propose chaque mois des interviews d’entrepreneurs sur le blog Valeurs d’Entrepreneurs.

3 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux