Communiqué de presse ou dossier de presse : ce qu’il faut savoir

Tiens ? Un article mentionnant le communiqué de presse ? Encore un ? Oui ! Absolument ! Et chers lecteurs la raison en est toute simple ! Beaucoup de gens qui tentent de faire sortir leur blog ou leur business de l’anonymat en créant de façon personnelle leur propre support de communication pour l’envoyer aux journalistes, se trompent en réalité dans la nature même de leurs documents.

Le souci c’est qu’en rédigeant un communiqué de presse qui ressemble bien plus à un dossier de presse qu’à autre chose (il en va de même avec le dossier qui ressemble à un communiqué, même si cette confusion est moins récurrente), votre image de marque en prend un sacré coup et votre aura de professionnalisme fond comme neige au soleil. Pour éviter de vous envoyer directement voir un attaché de presse ou une agence de contact presse pour bénéficier d’une aide et de conseils, certes précieux et de qualité, mais restons réalistes, hors de prix, j’ai donc décidé aujourd’hui, quitte à être un tant soit peu rébarbatif, de m’intéresser aux écueils à ne pas commettre lors de la confection de ces deux documents. Au moins, la boucle sur le sujet sera bouclée et vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas devenir un/une pro de la création de dossiers ou communiqués de presse ! Bon, il ne nous reste plus qu’à entrer dans le vif du sujet !

1. Un but commun mais une nature différente

Alors c’est vrai, le dossier de presse et le communiqué de presse partagent un objectif identique : développer votre image de marque, vous faire connaître des journalistes pour parvenir à les intéresser à votre business et obtenir un passage médiatique qui renforcerait considérablement votre légitimité et vous permettrait d’atteindre le statut tant recherché d’expert dans votre domaine d’activité. Cela étant dit, l’amplitude de leur message est totalement différente et s’attarde sur des critères certes complémentaires mais pas exactement similaires. Un peu comme sur un champ de bataille, un archer et un fantassin ont tous deux pour but de terrasser l’adversaire, mais ils n’utilisent pas pour autant les mêmes armes.

Des outils stratégiques à la portée différente : quel est LE facteur qui détermine la nature du communiqué de presse ? Un message et un message seulement. Le communiqué de presse est un document officiel que vous rédigez à l’occasion d’un évènement ou du lancement d’un nouveau produit. Sa portée est donc basée sur l’immédiateté et doit toucher le journaliste en ce sens qu’il possède l’information avant tout le monde et qu’il serait tout à son avantage de réaliser un sujet à son propos. Vous vous appuyez ici sur l’informationnel, sur le fait que votre cible soit sensible à l’opportunité d’être au coeur de l’actualité. À l’inverse, un dossier de presse retrace la vie, l’organisation et le fonctionnement de votre business dans son ensemble. La vision est bien plus globale, ce qui permet de délimiter de façon claire et précise votre impact sur votre marché concurrentiel et votre positionnement stratégique à long terme.

Une visée commerciale toute relative : si le communiqué de presse se démarque expressément de la forme publicitaire, la nature commerciale du dossier de presse est quant à elle légèrement plus marquée. En effet, en y incluant l’historique de votre création et un positionnement stratégique fort, vous serez amené à faire votre propre évaluation et à démontrer vos qualités et vos apports en termes d’innovation sur votre marché. Si aucun des deux documents ne peut s’apparenter à un catalogue ou à un argumentaire de vente, le dossier de presse par son contenu plus pointu et développé ne renie pas pour autant son but commercial. C’est bien dans l’espoir d’augmenter le nombre de vos prospects que vous présentez votre activité et en faites le détail. Attention cependant à rester subtil dans la rédaction. Gardez toujours à l’esprit que communiqués et dossiers de presse doivent fondamentalement s’appuyer sur les notions d’innovation et de valeur ajoutée apportée aux consommateurs si vous voulez faire de votre business un sujet potentiel de médiatisation.

Une complémentarité avérée : voyez ces deux documents comme les pièces d’un même puzzle formant la possibilité de décrocher un passage médiatique. Si la création d’un dossier de presse n’est absolument pas obligatoire lors de l’envoi d’un communiqué de presse, l’impact des deux documents est sensiblement plus important lorsqu’ils sont associés (il vous faut évidemment pour cela avoir une actualité à diffuser via un communiqué de presse). En envoyant votre communiqué vous pourrez alors joindre votre dossier de presse et démontrer que vous maîtriser ces deux aspects de votre communication. Si ce point peut paraître superflu, son introduction sert surtout à vous faire comprendre qu’un communiqué de presse et qu’un dossier de presse n’ont pas la même valeur stratégique et que l’un ne remplace pas l’autre.

2. Une rédaction, un visuel et une diffusion adaptés à votre support de communication

Qui dit nature différente, dit communication différente. Cette différence se concrétisera dans votre rédaction et dans la mise en page de vos documents. Enfin,si le communiqué de presse, de par la limitation de son contenu ne requiert pas particulièrement d’originalité au niveau de son envoi final aux journalistes, vous pouvez agir de façon différente avec votre dossier de presse.

Une rédaction ciblée : si le dossier de presse et le communiqué de presse doivent évidemment être rédigés en bon français et présenter quelques mentions obligatoires telles que la rubrique contact (où figurent votre numéro de téléphone, votre statut dans l’entreprise et votre adresse mail), la nature du document et l’introduction de quelques chiffres clés, la rédaction et la forme restent plus libres lors de la création d’un dossier de presse. Cela vous donne une plus grande marge de manœuvre et peut vous permettre de faire parler votre créativité et votre imagination : ne manquez pas cette occasion ! Sachez tout de même vous astreindre à faire figurer les notions essentielles pour vous positionner stratégiquement de manière efficace et persuasive. Quand le communiqué possède une certaine rigidité et un espace limité (pas plus d’une page), le dossier de presse peut se permettre une plus grande liberté.

Un graphisme soigné : même remarque que pour la rédaction. Les deux documents doivent attirer l’oeil et sensibiliser instantanément le journaliste à votre activité et à votre contenu. Il est donc vital d’apporter un soin tout particulier au visuel (polices, photos, graphisme… rien ne doit être laissé au hasard). Le communiqué de presse ne pouvant se permettre d’être trop long, vous serez limité par des contraintes de sobriété et d’espace. Ce n’est pas le cas du dossier de presse. Une fois encore, votre créativité peut être un facteur décisif dans le succès ou l’échec de votre démarche. N’oubliez pas que le graphisme passe avant le fond, en ce que la première impression est toujours décisive. Rien ne vous oblige par exemple à opter pour la traditionnelle forme « cahier ». Le secret pour un rendu visuel impeccable (outre l’intervention d’un graphiste de métier) est de faire correspondre votre contenu à la mise en page, et non pas le contraire. Le graphisme parle pour vous, il est votre arme de persuasion première, ne l’oubliez pas !

Une diffusion appropriée : lors de la diffusion de votre communiqué de presse, vous pouvez tout à fait privilégier la forme mail traditionnel. Vous devrez pour cela copier votre contenu dans le corps du message et joindre le communiqué version PDF (celui que vous aurez travaillé de manière à obtenir un graphisme alléchant). Vous pouvez aussi y ajouter votre dossier de presse en justifiant son envoi par le fait que le journaliste aura ainsi une source informationnelle plus importante sur votre activité. En ce qui concerne un envoi de dossier de presse simple, il vous faudra faire preuve d’un peu plus d’imagination : ne présentant aucune actualité, vous devez séduire le journaliste. Utilisez un coursier en attachant au pli un mot personnel que vous avez rédigé à la main. Pensez aussi à joindre un échantillon ou un petit cadeau gratuit (en rapport avec votre business bien entendu), histoire d’établir un premier contact sympathique et efficace.

En mettant cet article en parallèle avec ceux déjà présents s’attachant à vous donner les secrets de la confection d’un dossier de presse et d’un communiqué de presse réussi, vous devriez désormais avoir en main tous les éléments pour vous permettre de franchir ces obstacles sans le moindre problème. Maintenant, vous ne pouvez plus faire d’erreurs et vous savez quoi faire pour toucher vos cibles d’une façon inéluctable. Il ne reste plus qu’à adapter la théorie à la pratique, et à ce niveau, tout repose désormais sur vos épaules.

Alexandre ROTH

Auteur, entrepreneur : Devenez-Mediatique.com

Mustafa Curlu

Mustafa Curlu

Rédacteur

Responsable éditorial de Widoobiz, Mustafa Curlu s’intéresse à tous les sujets de l’entrepreneuriat. De la politique à l’économie en passant par l’innovation ou encore la vie d’entreprise, il vous propose un regard d’entrepreneur.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux