Entreprendre en Espagne : ils y vont parce qu’ils y croient

Allez entreprendre en Espagne. En voilà une drôle d’idée. Avec un taux de chômage global autour de 25% (50% pour les jeunes) et des comptes publics dans le rouge vif depuis plusieurs années, l’eldorado a plus de chance de se trouver en Amérique centrale que dans le vieux pays de Cervantes.Or, d’après nos trois invités il n’en est rien.

Fondateur de Mon amour, société spécialisée dans les jardins verticaux, Denis Broduries a tout vu de l’Espagne : la croissance, la spéculation immobilière, avant l’éclatement de la bulle et la morosité qui en a suivi.

De l’autre côté, Michel Routier à la tête de Creativ Budget, société active dans la création graphique, animation, 3D, et développement web vient à peine de débarquer. IL nous racontera ses premiers mois d’entrepreneurs dans la péninsule ibérique.

Enfin, au milieu, Teddy Sant, business consultant chez TAS Consultoria, joue le rôle d’expert à la création d’entreprises. Il nous raconte tous les pièges à éviter lorsque l’on se lance dans l’entrepreneuriat.

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>