François Hollande veut aider les entrepreneurs des quartiers

Lors de son meeting du 14 mars à Marseille, François Hollande annonce que la Banque publique d’investissement pour aider le financement des PME dédiera une filiale spécifique à l’entrepreneuriat dans les quartiers.

« Il y a tant de jeunes qui veulent entreprendre et ne le peuvent pas » assure François Hollande. Le discours « Solidarité » prononcé hier à Marseille du candidat socialiste à l’élection présidentielle n’avait plus les couleurs teintés rouge sang des années 70, même s’il a fustigé « les banques qui leur refuse le moindre microcrédit, qui vont vers des actionnaires qui leur refusent leur concours ». François Hollande veut donc créer une filiale dans sa Banque publique d’investissement « pour développer l’entreprise dans ces quartiers et faire naître ces projets qui ne voient pas le jour ».

Obliger les entreprises à embaucher des jeunes des quartiers

À cela s’ajouteront « des politiques publiques qui seront toutes renforcées, démultipliées » explique le candidat socialiste. Par exemple, François Hollande veut obliger les entreprises qui remporteraient des marchés publics « d’embaucher des jeunes de ces quartiers avant les autres ». De l’autre côté, François Hollande veut mettre « un terme aux ZEP et autres zones » car « la République ne connaît pas les zones, mais les citoyens ».

Autrement dit, François Hollande « veut l’égalité » et surtout « que ceux qui sont le plus loin soient aidés davantage par rapport à ceux qui sont au plus près des forces de l’argent ». Mais afin de ne pas tomber sous le coup de l’accusation qui ne manqueront pas de venir de l’UMP, François Hollande l’affirme : « je ne veux pas faire d’assistanat comme le candidat sortant ». Le candidat socialiste prévoit d’annoncer une série de mesure pour soutenir les quartiers défavorisés dans les prochaines semaines.

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux