Hausse du Smic : « contresens pour aider les entreprises ! »

Michel Sapin vient de l’annoncer : la hausse du Smic sera de 2%. Applicable dès le 1er juillet, elle est loin de faire l’unanimité : « fausse bonne idée » selon Valérie Pécresse ou « premier faux pas » pour Jean-Claude Mailly. Et si on demandait ce qu’en pensent les entrepreneurs ?

hausse smic entrepreneur patron

21,50 euros nets par mois, soit une augmentation de 2%. Voilà ce que représentera la hausse du Smic annoncé par Michel Sapin, ministre du Travail et de l’emploi, devant la commission nationale de la négociation collective. Une « aspiration légitime des citoyens dont les salaires sont les plus bas », selon le ministre. Pas sûr que les entrepreneurs français soient du même avis.

« C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase » pour Gilles Rebibo, fondateur de Mister Gold, société spécialisée dans le négoce d’or. « Dans l’absolu, l’augmentation du Smic n’est pas un problème » avoue-t-il bien volontiers. En revanche, « on ne peut pas nous demander de maintenir les emplois ». Car, derrière le Smic,  » ce sont les charges qu’on doit payer ». Résultat, ajoute Gilles Rebibo, « je voulais embaucher une ou deux personnes mais on va freiner des deux pieds ».

Hausse de 1 point, 20 000 emplois détruits

Même constat pour Diaa Elyaacoubi, Présidente de Streamcore System et de l’association d’entrepreneurs Esprits d’entreprises. Augmenter le Smic, « c’est bien quand il y a de la croissance » mais aujourd’hui, « les marges sont exécrables » en France, rappelle-t-elle. Dès lors, l’imposer aujourd’hui est, aux yeux de l’entrepreneure, un véritable « contresens pour aider les entreprises ».

Pire, la hausse de 2% du Smic « n’aide pas beaucoup les salariés » selon elle. « Jusqu’à quand va-t-on continuer à favoriser l’éviction du marché du travail des jeunes et des moins formés ? » interpelle Guillaume CAIROU, PDG de Didaxis, Président du Club des Entrepreneurs. En effet, selon Paul Champsaur, président de l’autorité de la statistique publique, une hausse de 1 point du SMIC provoque disparition de 20 000 emplois peu qualifiés.

« Nous sommes dans le même bateau »

Or que veulent les entrepreneurs ? « On veut que les gens aient les moyens de vivre leur vie » explique Gilles Rebibo. « Ça ne nous plaît plus que ça de payer les gens au Smic ». Mais avec une base qui augmente, difficile de faire progresser les rémunérations, même si « les autres collaborateurs vont demander, à coups sûrs, une augmentation en janvier lors des prochaines négociations salariales ».

Au final, rappelle le Président de Mister Gold : « ce n’est pas de l’argent qu’on prend aux chefs d’entreprises mais à l’entreprise elle-même. Or, qu’est-ce que notre trésorerie, si ce n’est notre instrument de travail ? » demande-t-il d’un air un peu désabusé. Diaa Elyaacoubi ne dit pas autre chose :  » Nous sommes dans le même bateau et on nous demande de payer plus chers les rameurs. » Le comble !

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux