L’efficacité : l’arme anti-récession de l’entrepreneur

Ca y est, c’est officiel, la France est en récession. Depuis le temps que nous vivons dans la « crise », cela n’est même plus une surprise.

L'efficacité reste la meilleure arme contre la récession
L’efficacité reste la meilleure arme contre la récession

Entrons-nous dans une spirale infernale ? Pas en tout cas les entrepreneurs, toujours pleins de ressources face aux difficultés de la vie. Ce sera difficile, mais pas impossible.

Pour cela, une ressource (parmi de nombreuses autres) « anti-récession » entre en jeu : l’efficacité.

Le minimum de ressources pour le maximum d’impact

Il s’agit là d’un des principes fondamentaux que l’on apprend en Startup Weekend : les ressources temporelles, humaines et financières étant très limitées, il est vital d’optimiser l’utilisation de ces ressources. C’est justement cette efficacité qui permet « d’avoir le plus d’impact avec le moins de moyens ». C’est pourquoi il est demandé de développer un MVP (un « Minimum Viable Product »), car les ressources ne sont pas suffisantes pour développer un produit final total. Travailler sur ce produit minimal, c’est l’assurance d’avoir choisi la solution la plus économe et la plus simple, tout en répondant au besoin du client.

Lorsque les temps sont durs, comme en ce moment en France (et pas que), savoir être efficace est devenu vital : quels sont les offres, les produits et les tâches qui ont le plus d’impact pour mon entreprise, et qui demandent un minimum de ressources à développer.

Mais comment développer son efficacité ?

L’efficacité est une compétence qui se développe. Des exercices et des techniques permettent d’adopter le bon état d’esprit pour cela. Nicolas Pène (spécialiste de l’efficacité) partage ses conseils pratiques dans cette interview : devenir efficace.

D’ailleurs, connaissiez-vous la différence entre productivité et efficacité ?

La productivité repose sur l’accomplissement du plus grand nombre de tâches en un temps minimum, alors que l’efficacité s’attache à l’accomplissement du nombre minimum de tâches pour un effet maximal.

Avez-vous tendance à être plutôt productif ou efficace ? Réfléchissez-vous en termes de tâches ou en termes d’objectifs ?

Pour développer son efficacité, il est important de penser « objectifs » plutôt que « tâches ». Voici quelques questions qui pourraient vous aider à adopter cet état d’esprit « efficacité » dans votre entreprise :

– Quels sont les objectifs liés à mon projet ?

– Quels sont les objectifs les plus importants ?

– Pour chaque objectif, quelles sont les tâches à réaliser ?

– Pour chaque objectif, quelles sont les tâches les plus importantes ?

Vous pouvez ainsi travailler en priorité sur les tâches « importantes » qui vous permettront d’atteindre vos objectifs et donc, de réaliser vos projets.

Jérôme Hoarau

Pourquoi-entreprendre.fr

Jérôme Hoarau

Contributeur

Blogueur sur Pourquoi entreprendre, cela fait maintenant 3 ans que je fais des recherches et des publications sur l’entrepreneuriat et sur l’esprit d'entreprendre (qui selon moi est un état d’esprit plus que de la création d’entreprise). Je suis l’auteur du livre l’aventure Entrepreneuriale , un guide d'entrepreneuriat . Aujourd’hui, je suis également formateur en soft skills sur creapreZent et co-fondateur de YesYouDo, le média optimiste. @jero974

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux