Référencement : encore et toujours une affaire de contenus

Avec plus de 580 millions de sites, il est indispensable d’être visible par les moteurs de recherche. Voici les clés pour optimiser votre positionnement.

google référencement entrepreneur référencement naturel
Pour être bien référencé, il faut apporter du contenu intéressant

En janvier 2012, le web compte plus de 580 millions de sites, dont plus de 175 millions considérés comme actifs (étude Web Server – Netcraft). Depuis la création d’Internet, l’importance des outils de recherche se confirme. Désormais, pour accéder à un site web donné, environ la moitié des internautes sont passés par un outil de recherche. Face à un tel foisonnement, impossible de générer du trafic sur la toile sans apprivoiser les moteurs de recherche. Mais comment les investir ? Faut-il prévoir un budget équivalent au PIB du Qatar ? Quels leviers actionner ? Voici quelques clés pour optimiser votre positionnement. Pas besoin d’être développeur pour comprendre, mais utile à savoir pour comprendre les développeurs !

Un peu de jargon pour les nuls…

Un moteur de recherche est un outil automatisé, des « robots » (parfois appelés araignées ou crawlers) visitent les sites, indexent vos pages, parcourent le web, de lien en lien puis classent le tout en fonction des contenus identifiés.

À ne pas confondre avec un annuaire qui est composé de fiches descriptives concernant des sites web avec un index qui classe vos rubriques.

Le référencement c’est l’inscription au sein des moteurs de recherche. Il s’articule autour de deux stratégies distinctes et complémentaires :

Le référencement naturel : passe par une phase d’indexation (prise en compte) du site par les outils de recherche, puis par une phase de positionnement de votre site sur les résultats naturels des outils de recherche lors d’une requête faite par les internautes.

Les liens sponsorisés : cette stratégie s’apparente à de la gestion de budget publicitaire, un lien sponsorisé est une annonce commerciale qui se présente comme un des résultats classiquement proposés en réponse à une requête sur un moteur de recherche.

Aujourd’hui on ne va s’intéresser qu’au référencement naturel parce qu’il est gratuit…

Ah et puis difficile de parler de référencement naturel sans parler de Pagerank. Une technologie Google qu’on peut comparer à l’indice de popularité de votre site. Mais comprendre l’algorithme Google est devenu tellement stratégique que de nombreux détournements ont rendu ce classement artificiel. Un nouveau critère a donc vu le jour : le Trustrank ou indice de confiance… Mais là on arrête pour cause de migraine imminente.

Alors, comment optimiser son référencement naturel ? 3 phases

Si vous entendez parler de SEO (Search Engine Optimization) il ne s’agit pas d’une nouvelle mobylette, mais d’une technique pour améliorer techniquement votre présence sur les moteurs de recherche. Concrètement ? Il s’agit d’ajuster les sites et les pages web pour gagner des places dans le classement des résultats produits par les moteurs de recherche.

1 Créer un site apprécié des moteurs de recherche

Là c’est la phase technique ou comment construire intelligemment son site pour permettre aux algorithmes Google de le scruter facilement et donc de le positionner en tête de liste. Cela suppose de choisir une structure efficace (la moitié des sites sont si mal fichus que les moteurs de recherche ne les « voient » même pas…). Les moteurs de recherche sont par exemple friands de « Footers » (pieds de page) ou d’index de votre site (ou site map). Gare à vos contenus : il faut bien renseigner ce qu’on nomme les balises meta description, title et keywords ; choisir une URL appréciée…

Méfiez-vous : pour booster leur référencement, certains se laissent tenter par des techniques interdites (dites « black hat ») comme dupliquer ses contenus, acheter des liens, créer des pages satellites… Tentant hein ? Mais le gendarme Google veille et s’il vous attrape cela risque de vous coûter cher : votre site pourrait être mis sur une liste noire. À bon entendeur.

2 L’optimisation du contenu du site et la définition des mots clés

Le contenu est parfois le parent pauvre du référencement, et pourtant il n’y a pas de référencement sans contenu et sans mots-clés stratégiquement définis. Le contenu est le moteur du référencement. Il existe donc des actions éditoriales permettant de l’optimiser (choix de mots clés au sein du titre, du chapeau, gras dans le texte…). Sachez juste que nous sommes sur le web donc facile de rebondir en fonction de ce qui plait : il existe des outils de mesure d’audience (tracking) qui permettent d’affiner et de redéfinir a posteriori les mots-clés en choisissant ceux qui ont le potentiel de transformation plus élevé.

3 La phase de maillage

Les moteurs de recherche et tout particulièrement Google sont friands de « liens ». Traduction ? Toutes les fois où le nom de domaine est cité sur d’autres sites (échange de liens entre sites, articles de presse en ligne citant l’URL d’un annonceur, communiqué de presse en ligne…). Plusieurs techniques peuvent être mises en place pour créer ces fameux liens :

– L’inscription sur des annuaires thématiques, des blogs spécialisés (qui permet également de générer une audience ciblée)

– Campagne de linking (ou campagne de liens entrants) pour créer, sur des sites à fort trafic ou possédant une thématique intéressant et proche du site à référencer, un impact publicitaire en plaçant un lien texte vers le site en cours de référencement.

– Diffusion de communiqués de presse en ligne

Tête de gondole

Selon une étude publiée le 14 mars 2013 par la firme américaine d’études et d’analyses Internet ComScore, un français effectue en moyenne 134 requêtes par mois… Et Google domine le marché de la recherche en France avec 94 % de la part de marché des moteurs de recherche, devant Bing (1 %) et Yahoo! Search (1 %). Bref, il faut draguer Google pour exister sur la toile. Les problématiques de référencement doivent être intégrées le plus tôt possible à votre projet. Et il semblerait – une fois de plus – que ce soit une affaire de contenus.

Marie Verliac

Des mots de Marie

Marie Verliac

Marie Verliac

Contributrice

Marie dirige l’agence Des mots de Marie, experte en stratégie éditoriale, fournisseur de contenus audiovisuels et rédactionnels. Elle vous distille conseils de journaliste et autres astuces de geek pour produire des contenus éditoriaux, efficaces et pertinents. http://desmotsdemarie.fr/

3 Commentaires
  1. Bonjour Marie,

    Un billet très actuel concernant l’évolution du référencement naturel. Pour rebondir sur les travaux sur le site Web, il est nécessaire de bien segmenter (thématiser) le maillage interne en évitant la sur-optimisation lors de la création de contenu.

    amicalement

  2. Le référencement naturel est une technique qui nécessite bien de la patience parce qu’il faut attendre même jusqu’à 6 mois pour retrouver les résultats, en tout cas cela dépend de l’agence. Comme le technique est « naturel », donc il faut être naturel le plus que possible. Donc, éviter surtout les spams.

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux