Santé : l’insécurité de l’emploi stresse les salariés

insécurité
L’insécurité, première cause du stress au travail.

Les restructurations d’entreprise et l’insécurité de l’emploi sont coupables du stress pour 72 % des salariés européens.

Rien ne sert de stresser ? Et pourtant, 72 % des salariés européens se sentent affectés par les restructurations et l’insécurité de l’emploi, selon une étude d’opinion menée par l’institut MORI pour l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail. Mais rien de surprenant : plus d’un salarié sur deux estime ce phénomène « courant ».

Également cités, les horaires et la charge de travail sont responsables du stress, selon 66 % des salariés interrogés. Suivis, pour six travailleurs sur dix, du harcèlement et l’agressivité.

Pas de prise en charge

En revanche, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Les femmes sont plus sujettes au stress (54 %) que les hommes (49 %). Et le professionnel de santé se dit plus exposé (61 %) que les autres secteurs d’activité.

Plus grave encore, les entreprises ne prennent pas en charge ce phénomène inquiétant, d’après 41 % des salariés.

Marion Lemaitre

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux