Prix EDF Pulse : Et les finalistes de la catégorie E-Santé sont…

Les Prix EDF Pulse soutiennent concrètement les startups européennes innovantes. Aujourd’hui, nous vous présentons Leka et Biomodex, les finalistes 2016 dans la catégorie E-Santé.

Le futur de la Santé se prépare dès maintenant. À l’occasion de la 3e édition des Prix EDF Pulse, un jury d’expert a sélectionné parmi 300 candidatures les startups qui vont façonner le monde de demain. Aujourd’hui, nous vous présentons les deux startups finalistes de la catégorie E-Santé : Leka et Biomodex.

La startup gagnante, qui sera désignée grâce à vos votes, va bénéficier de campagnes de communications grand public et d’une dotation financière de 100 000€. Elle aura également un accès plus large aux investisseurs, clients et partenaires de l’écosystème d’EDF. Lever des fonds ne devrait plus être qu’une question de temps. Voici la présentation des deux finalistes.

Leka : le compagnon de jeux intelligent pour les enfants autistes

Découvrez le projet en BD !
Découvrez le projet en BD !

Leka a développé un robot intelligent pour divertir, interagir et comprendre les enfants autistes ou trisomiques. Ce robot crée un lien avec les enfants, mais aussi avec les parents et les éducateurs spécialisés. Grâce à ses capteurs, Leka enregistre les interactions avec les enfants. Son algorithme les analyse ensuite afin de mieux comprendre les réactions de l’enfant.

« Notre objectif est d’aider les enfants exceptionnels à vivre des vies exceptionnelles. Leka pousse à éveiller la motivation de vos enfants, à les aider à apprendre, à jouer et à progresser », explique Ladislas de Toldi, PDG de Leka SAS. Aujourd’hui, il existe deux millions d’enfants autistes. Les enjeux d’éducation sont énormes.

Mais, Leka ne manque pas d’ambition. La startup compte bien faire partie des acteurs majeurs de l’éducation à destination des enfants en situation de handicap. En 2020, elle veut être « reconnue dans le monde entier comme le leader de l’innovation technologique pour le handicap et l’éducation », ajoute l’entrepreneur.

Après l’autisme et la trisomie, les deux jeunes entrepreneurs veulent s’attaquer au marché du grand public.

Biomodex : s’entraîner à opérer grâce à l’imprimante 3D

Découvrez le projet en BD !
Découvrez le projet en BD !

Former des chirurgiens prend un temps fou. Biomodex a mis au point des maquettes de simulation qui  reproduisent à l’identique les propriétés biomécaniques du corps humain et en particulier des organes. Imprimées en 3D, les maquettes imitent au plus près l’anatomie du corps humain.

« Biomodex développe des simulateurs de chirurgie, fabriqués en impression 3D. Ils permettent au chirurgien de s’entraîner sur l’organe de son patient la veille de l’opération, pour réduire le risque opératoire et diminuer les complications », assure Thomas Marchand, CEO de Biomodex.

Mais la rencontre de Thomas Marchand et Sidarth Radjou ouvre bien d’autres opportunités technologiques. « Nous rêvons de pouvoir coupler la robotique chirurgicale et la simulation », explique Sidarth. La médecine n’a pas fini d’allonger notre espérance de vie.

Allez, il ne vous reste plus qu’à voter pour votre startup préférée en cliquant ici.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux