Horace a tout compris à l’esprit d’entreprise

horace-latin

Célèbre poète de l’Empire Romain, Horace a forgé des formules choc qui ont survécu à deux millénaires.

Horace ? Qui c’est celui-là ? Si le nom de ce pourtant très célèbre poète de l’ère Romaine ne dit rien au grand public, quelques-unes de ses formules, elles, sont restées bien ancrées dans l’imaginaire commun, comme « carpe diem » (cueille le jour) ou encore « Sapere aude ! » (Ose le savoir). Deux citations aux allures de proverbes qui s’accordent très bien aux entrepreneurs et à l’esprit d’entreprise en général.

Et ce n’est pas tout. Horace a produit une quantité de phrases intelligentes. Florilège.

« Sur les flots, sur les grands chemins, nous poursuivons le bonheur. Mais il est ici le bonheur »

Une phrase qui devrait parler aux entrepreneurs. Car, le bonheur d’entreprendre ne se résume pas aux voyages, à la gloire et l’argent. Il réside en tout et pour tout dans le plaisir d’entreprendre. Se fixer des objectifs, les atteindre et résoudre de nouvelles problématiques. Voilà le plaisir ultime de l’entrepreneur.

L’argent n’est qu’un moyen de franchir de nouvelles étapes.

« Qui a confiance en soi conduit les autres »

Il n’est pas possible d’avoir une pleine confiance dans les autres, si l’on n’a pas un minimum confiance en soi. La phrase d’Horace peut être retournée dans tous les sens, l’entrepreneur ne peut échapper à cela.

Attention cependant à ne pas confondre humilité et manque de confiance en soi. Rien n’est plus embarrassant pour un entrepreneur que de confondre arrogance avec charisme. À moins d’être un génie dans son domaine, ce type de leadership ne fonctionne pas bien longtemps.

« Sauver un homme malgré lui, c’est presque le tuer »

Accueillir une nouvelle personne dans sa société revient, quoi qu’on en dise, à agrandir sa famille. On veut qu’il se sente bien, s’accomplisse dans ses projets, donne le meilleur de lui-même.

Malheureusement, dans certains cas, l’alchimie ne fonctionne pas. Le collaborateur ou collaboratrice n’arrive pas à s’intégrer totalement aux valeurs de l’entreprise. Ce n’est ni sa faute, ni celle de l’entreprise. Aussi, n’est-il pas nécessaire de forcer le destin.

Mieux vaut encore stopper les frais. Cela vaut mieux pour tout le monde.

« Quel que soit ton conseil, qu’il soit bref »

Un entrepreneur est obligé de transmettre sa parole, ses valeurs à l’ensemble de ses collaborateurs. Surtout s’il s’agit d’une petite structure. Impossible sinon de constituer, pas à pas, l’ADN de l’entreprise qui fera qu’on le reconnaîtra au premier coup d’œil.

Mais, du conseil au monologue complaisant, la frontière est parfois floue. Alors, ne vous transformez pas en prophète. Ce n’est plus le même métier.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux