Louis Vuitton : l’entrepreneur français le plus célèbre du monde

louis-vuitton 

S’il y a un entrepreneur français connu aux quatre coins de la planète, c’est bien Louis Vuitton. Et pourtant, peu de gens connaissent son parcours. Retour sur la vie d’un créateur génial.

Louis Vuitton est au monde du luxe ce que Steve Jobs est aux nouvelles technologies : une icône. Que vous soyez à Tokyo, Rio de Janeiro, Moscou, New York ou Dubaï, tout le monde à une idée précise de ce que représente la marque Vuitton. Peu de marques, qui plus est françaises, peuvent en dire autant. Aujourd’hui, Vuitton appartient au groupe LVMH qui a réalisé un chiffre d’affaires de 29 milliards d’euros en 2013.

L’histoire commence il y a pile 160 ans. Au moment où Louis Vuitton se lance, l’entrepreneur a déjà 33 ans. Pas si jeune que ça quand on sait que le jeune Louis est arrivé à pied dans la capitale (400 km de son Jura natal !) à 14 ans à peine. Il doit attendre deux années avant de se faire engager comme apprenti chez un « layetier-emballeur-malletier ». Un métier qui consiste en gros à emballer les affaires de riches clients dans de larges malles.

Un entrepreneur révolutionnaire…

Des malles qui ressemblent davantage à des coffres de grenier. Pas très pratique pour partir en voyage. Surtout qu’avec la seconde révolution industrielle et la machine à vapeur, le tourisme international des classes aisées se développe à marche forcée. Autant d’informations qui font comprendre à Louis Vuitton cette chose essentielle : « il faut créer des bagages novateurs et de grande qualité : luxe, fonctionnalité, innovation ». Une trinité en forme de slogan.

Installé rue Neuve-des-Capucines, Louis Vuitton travaille d’arrache-pied pour donner vie à ses nouvelles idées. De ces premières années, il invente la malle plate, plus légère et plus pratique pour empiler les vêtements que les anciennes malles aux couvercles bombés. Le succès est immédiat ! Elégante et innovante, les clients aisés se l’arrachent. À tel point que Louis Vuitton est obligé de déménager à Asnières-sur-Seine. Pour s’agrandir, mais aussi afin de profiter du transport fluvial.

… et stratège dans son développement

Car la demande de produits Vuitton dépasse très rapidement la capitale. Lyon, Marseille et même Londres. Très vite d’ailleurs, Georges Vuitton, le fils de Louis, pousse son père à internationaliser son activité. Une première boutique ouvre dans la capitale londonienne, centre mondial des affaires à l’époque. La famille Vuitton s’implante après à New York et Philadelphie.

Une croissance qui s’explique également par l’inventivité de ses dirigeants. En effet, si Louis Vuitton a innové sur le produit, c’est à Georges que la marque doit son célèbre imprimé de damier brun et beige, habillé des initiales LV. Une image qui, 118 ans après sa création, reste toujours aussi puissante auprès du grand public. Quand on sait que l’objectif de l’imprimé était de lutter contre les premières copies, on se dit que le fils n’a rien à envier au génie créatif de son père.

Un génie que l’on peut résumer à trois mots qui ont fondé affaire florissante : « luxe, fonctionnalité, innovation ».

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires
  1. Hello Tancrède,

    Merci pour ce beau rappel du parcours d’un entrepreneur génial. Même si mon but n’est pas d’être connue dans le monde entier, je partage ces trois mots clefs dans mon approche de l’immobilier : « luxe, fonctionnalité et innovation ».
    Ils vont si bien avec la définition que donnent de moi les journalistes : « L’Atelier haute couture des agences immobilières en France » !
    A bientôt, Hélène Ferrari

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux