Co-Start casse les prix du coworking à Paris

Co-Start se présente comme le 1er espace de coworking parisien qui offre des postes accessibles 24h/24 à 150 € HT par mois, par personne et sans engagement.

Bonne nouvelle pour les entrepreneurs et startuppers fauchés. Co-Start propose un poste de travail accessible 24h/24 avec une connexion wifi très haut débit, une cuisine équipée, quelques canapés et une communauté très dynamique. Sans oublier les nombreux événements et formations qui permettent d’étoffer le carnet d’adresses des entrepreneurs. Mais – grande différence – à 150€, soit la moitié du prix du marché.

Selon la startup, une jeune entreprise a 3 choix pour trouver un endroit où travailler : intégrer un espace de coworking avec des prix moyens de 350 € par mois pour une offre équivalente ; intégrer un incubateur, ce qui suppose d’avoir un projet « à la mode » et d’être à un stade assez avancé pour attirer l’attention ; ou encore louer des bureaux par un bail commercial. Encore faut-il présenter des bilans financiers acceptables.

« Notre communauté est très hétérogène »

L’espace prend très rapidement son envol. Lancée en novembre 2015, Co-Start a dû déménager très rapidement pour prendre un espace plus grand. Elle est située aujourd’hui à deux pas de la Place de la République dans un 200m². Ce qui lui permet d’accueillir 50 personnes. « Après seulement une semaine d’ouverture, nous étions à 80% d’occupation avec des startups et freelances issus de domaines très différents », indique Sarah Akel, CEO de Co-Start.

« Notre communauté est très hétérogène, nous accueillons des startups du web comme des créatrices de bijoux ou encore des chercheurs, des freelances ou des formateurs. Nous accueillons également de plus en plus d’entrepreneurs ou salariés de startups qui travaillent avec une équipe à distance. Nous pensons que ce sont nos différences qui créent la richesse de la communauté Co-Start », explique-t-elle.

« Ouvrir d’autres espaces »

Aujourd’hui, la startup du coworking abrite des startups très différentes (Tryndo, Bnbees, We Spot, Amahlé). Les prix ultras compétitifs attirent. « Ce qui nous permet d’être rentables à ce prix-là, c’est la diversification. Co-Start propose aussi des services de location de salle de réunion/formation pour les internes et les externes. Nous travaillons aussi avec de nombreuses entreprises dans des démarches d’open innovation avec nos startups », souligne Aurélien Leleux, CFO de Co-Start.

Co-Start pense maintenant à multiplier les espaces de coworking. « Devant le succès de notre première offre, nous espérons très prochainement ouvrir d’autres espaces tels que celui-ci à d’autres endroits de la capitale », assure Sarah Akel. Et, pourquoi pas ensuite dans d’autres villes de province. Tout le monde a besoin d’espaces de coworking à bas prix. Et, les entrepreneurs ne manquent pas dans les régions.

Voici les locaux de Co-Start :

Co-start___costartlife__•_Photos_et_vidéos_Instagram

#Replay : Damien Morin aurait sûrement adoré travailler dans un espace de coworking plus abordable. En fait, on n’en sait rien, mais ça nous permet de vous amener vers son interview : 

https://www.youtube.com/watch?v=o2DXeAdu7BQ

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux