Entrepreneur : sortir du blues de la rentrée en 5 étapes

Après une ou deux semaines de travail, vous pouvez tomber dans une phase de blues post-vacances. On vous dit comment en sortir pour réussir votre rentrée.

La rentrée ne se décrète pas. Elle se vit. Et pas forcément de manière légère. Il suffit d’une mauvaise nouvelle : un gros client qui disparait, une erreur d’une équipe pour (re)tomber dans  un profond blues. « Ça y est, la douce vie est bien finie ». Une pensée qui, normalement, ne doit jamais germer dans l’esprit d’un entrepreneur.

Pour éviter ces baisses de forme, le dirigeant est appelé à revoir sa méthode de travail. Moins pénible et, surtout plus efficace. Et cela passe par cinq étapes.

Apprendre à mieux déléguer

De la startup au gros paquebot, la méthode de management évolue forcément. Mais ça, le startupper l’oublie un peu trop souvent. Il veut se mêler de tout, intervenir partout et, au final, se perdre (et ses équipes aussi par la même occasion). D’autant plus difficile que, bien souvent, cette méthode a « toujours donné de bons résultats ».

À partir d’un moment, l’entrepreneur doit apprendre à faire confiance. Les responsables de services sont là pour ça. Lui, doit se concentrer uniquement sur la stratégie de long terme, l’organisation de la société, les partenariats à développer. Et c’est déjà beaucoup. Mais, l’opérationnel doit polluer de moins en moins son agenda.

Chercher son mentor ou confident

Le blues s’explique toujours par une solitude. C’est la raison pour laquelle, l’entrepreneur doit sortir et rester connecté à sa famille, ses amis. Mais, pas seulement. Qu’on le veuille ou non, il ne peut parler du fond de ses affaires uniquement avec d’autres entrepreneurs. D’où l’importance de rencontrer régulièrement un mentor.

Lui connaît vos peurs, vos enjeux. Il peut vous conseiller et surtout, alléger le stress accumulé sur les épaules. Si vous n’avez pas encore trouvé cette personne, il est temps de rejoindre un réseau de dirigeants. Vous seul savez ce dont vous avez besoin.

Faites du sport

L’entrepreneuriat est un sport d’endurance. Entre la gestion du sommeil, de sa famille, de ses équipes, de son entreprise, le corps doit suivre la cadence. Surtout, le sport combat le stress de manière naturelle. Et ce ne sont pas les études qui manquent pour démontrer cette évidence.

Si vous regrettez les moments passés dans la nature pendant l’été, organisez-vous pour user ce corps svelte et encore (un peu) bronzé.

Octroyez-vous des séances de méditation

L’incapacité à imaginer les cinq prochaines minutes. Tomber dans une phase de blues ressemble un peu à un cercle infernal. On ressasse ce qui ne va pas. On se répète et à force on croit ne plus avoir de solutions.

Avec des séances de méditation de 30 minutes, l’entrepreneur peut sortir de carcan maudit. Prenez ce temps pour revenir sur les choses positives : qu’avez-vous accompli ? Qu’est-ce qui a bien fonctionné ces derniers jours/semaines/mois.

Conscients de vos bonnes actions, vous vous ouvrez davantage. Vous êtes détendu. Ce qui va vous permettre de générer de nouvelles opportunités de votre quotidien. Vous êtes bien dans votre peau et cela se sent.

Changez votre approche de la vie

Reposé, sage et en forme, vous allez vous rendre compte d’une évidence : la rentrée n’est pas un fardeau. Au contraire, c’est le moment de rendre concret vos rêves. Mais, sans vous épuiser.

Comme quoi, tout est un effort de volonté. Même le bonheur.

#Replay : Et si vous en avez marre de prendre le métro, profitez des scooters électriques en libre partage de Mober. Pour voir la vidéo, c’est par ici :

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux