Santé : les dirigeants souffrent de plus en plus d’affections psychiques

Les chefs d’entreprise se sentent majoritairement en forme. Cependant, le stress devient une composante préoccupante de leur quotidien.

« Je me sens pas trop mal ». Selon une étude OpinionWay commandée par MMA, les entrepreneurs ne se plaignent pas de leur santé. 76 % la jugent très bonne ou bonne. Un dirigeant sur cinq avoue cependant être touché par un problème de santé chronique. Mal de dos (61%) ou des articulations (52%, contre 46% en 2015). Un mal qui dépend aussi de l’activité de l’entrepreneur. Les agriculteurs souffrent par exemple bien plus du dos que les autres dirigeants de France.

Mais, ils souffrent également de maux psychiques. Plus d’un sur deux admet avoir traversé des épisodes de baisses de moral. Ils avouent également avoir éprouvé de l’anxiété au cours des 12 derniers mois. Des chiffres en hausse comparé à l’année dernière. Près de la moitié (47 %) souffrent également de troubles de sommeil, soit 7 points de plus que l’année passée. Enfin, ils se sentent plus isolés qu’avant.17ca2554-5b33-4404-864b-7f742f2fc61e@augure (1)

Leur santé s’est dégradée au cours des 5 dernières années

Résultat, plus d’un dirigeant sur quatre constate que sa santé s’est dégradée au cours des 5 dernières années. Le manque de trésorerie, la surcharge de travail, les difficultés à licencier, sans oublier les incertitudes liées à l’activité restent les principales explications de stress. Sans oublier les autres. Dans l’ensemble, 66 % des dirigeants de TPE estiment que leur état de santé est lié à celui de leur entreprise.

Au cours des 12 derniers mois, 11 % des dirigeants interrogés expliquent avoir été arrêtés par leur médecin. Un arrêt de travail qui a eu un impact concret sur l’entreprise pour 37 % d’entre eux. Un effet qui apparait plus fortement pour les commerçants, les artisans et les agriculteurs. Ce qui les oblige de plus en plus à s’entretenir physiquement pour tenir la distance.

Un travail sur l’hygiène de vie

bbd94638-55c5-4c5e-a4f1-dba3dc10b51b@augure86 % indiquent privilégier une alimentation saine et variée et 85 % expliquent passer du temps en famille pour garder la forme (cf. annexe 4). Les fumeurs ne sont pas majoritaires parmi les dirigeants qui déclarent également à 94 % n’utiliser ni stimulant ni relaxant au quotidien. Cependant, les chefs d’entreprise semblent ne pas avoir perçu les bénéfices des techniques de relaxation.

Il faut dire, les entrepreneurs n’ont jamais le temps de se relaxer. Près de 4 dirigeants sur 10 travaillent plus de 50 heures par semaine. Un temps de travail qu’ils estiment supportable. Beaucoup rognent d’ailleurs sur leur temps de repos pour avancer sur des dossiers professionnels. Difficile dans ces conditions de concilier vie privée et vie professionnelle.

#Replay : Si vous cherchez des associés, c’est le moment de regarder la nouvelle aventure de notre startupper national. C’est par ici que ça se passe : 

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

3 Commentaires
  1. En dehors des douleurs physiques dues à la position assise durant le 2/3 des horaires de travail, c’est surtout le côté psychique qui en prend un coup. C’est normal si beaucoup jettent l’éponge quand le bateau prend l’eau sans prendre le temps de trouver une solution.

  2. La crise économique est aussi l’une des causes de ce mal-être. En effet, les dirigeants doivent être performants et atteindre leurs objectifs pour maintenir l’activité de l’entreprise. Les cas de burnout et de surmenage se multiplient mais les actions pour assurer le bien-être des salariés aussi. Entre les formations et les actes de prévention, les outils sont nombreux.

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux