Une femme qui entreprend dans le libertinage, Insolent ou Insolite?

De : Joël Saingré
Emission du 29 avril 2011 :

La chaleur monte sur le plateau de Widoobiz, avec la présentation d’un tout nouveau réseau social libertin par cooptation, The Libertine Circle. « Mêlant business et plaisir », comme elle le rappelle, Catherine, co-fondatrice de ce tout nouveau site de rencontre entre libertins du monde entier, répond sans détours au micro de Joël Saingré.

Côté besoin consommateurs, des attentes semble t-il. Elle-même libertine et ayant testé de nombreux sites échangistes, elle estime qu’aucun ne répondait à ses attentes, jugeant que les membres qui s’y trouvent sont peu qualifiés et parfois loin de la démarche libertine qui était la sienne.

Loin de la pornographie et de l’exhibitionnisme, elle vise à retrouver « une éthique, un élégance et du respect ».  Le choix du système de cooptation apparaît donc logique, pour la sélection d’un nombre restreint de personnes sélectionnées et recommandées. Ainsi, si vous n’êtes pas membre, bien que le site soit bien référencé par les moteurs de recherche, vous trouverez porte close.

Le nombre restreint de membre, plus de 500, pose la question du business model. Encore « pauvre en fonctionnalité », comme la fondatrice du site le confesse, l’entreprise entre dans une démarche de levée de fonds afin de lancer des développements. L’industrie du « sexe » apparaît pourtant comme rémunératrice, avec d’ailleurs la présence en bourse de Sexy Avenue. Pourtant, à la recherche du montant situé entre 50 000 et 70 000 euros, Catherine évoque la complexité de convaincre des investisseurs à placer de l’argent sur une telle activité.

Selon elle, après la preuve que le concept fonctionne avec les membres existants, « il reste à valider que ça peut devenir un model payant ».

Une femme entreprend dans le monde du libertinage, et vous pouvez la découvrir sur le podcast.

Thomas Benzazon

Thomas Benzazon

Animateur

Co-fondateur de Widoobiz et journaliste en charge des Programmes et de la rédaction, Thomas Benzazon reçoit entrepreneurs et acteurs du monde économique pour traiter des sujets d'actualité ou pour obtenir les confidences des chefs d'entreprise qu'il rencontre.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux