Production phonographique : distribution physique ou numérique ?

De : Romain Bigay
Chronique du 02 mars 2012 :

Vous vous êtes lancé dans la production phonographique et vous avez dans votre viseur un ou deux artistes que vous aimeriez bien produire. Vous disposez de toutes les ressources techniques nécessaires pour créer le futur numéro 1 des charts. Seulement voilà, maintenant il vous faut encore distribuer ce titre. Et vous ne savez pas pour où commencer. Heureusement, il existe des entreprises spécialisées dans ce secteur d’activité.

Éditions collectors, morceaux inédits, pistes cachées, titres remasterisés : n’oubliez pas que tout est prétexte pour faire parler de soi ou de son artiste, et qu’il vous faudra alimenter son site internet. Gardez également à l’esprit que la distribution physique vous donne le droit à des aides financières.

Alors, distribution physique ? Distribution numérique ? Laissez vous conseiller par Romain Bigay, chargé d’information et de ressource à l’IRMA, qui vous explique quels sont les avantages inhérents à chacune de ces méthodes.

Romain Bigay

Romain Bigay

Chroniqueur

Romain Bigay est chargé d’information et de ressource à l’Irma, le centre d’information et de ressource pour les musiques actuelles. Il est le rédacteur en chef adjoint du site de l'IRMA.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux