Quels critères pour faire une marque forte

Notre expert Frank Rosenthal s’intéresse aujourd’hui aux critères qui font une marque forte, c’est-à-dire une marque « qui a de la valeur et que l’on peut revendre après ». Aujourd’hui, une marque doit avoir un signe distinctif, une identité et surtout une notoriété. Et une marque forte est celle « qui manquerait aux gens si elle venait à disparaître ». Alors, comment renforcer sa marque et la rendre irremplaçable ?

Aujourd’hui, dans le domaine du commerce, on veut des marques responsables. Dans l’alimentaire par exemple, Leclerc lance chaque année une opération dans laquelle il rassemble des personnes pour nettoyer la nature. Cette opération est d’ailleurs devenue la principale action citoyenne en Europe. Aussi, U avec « son commerce qui profite à tous » et sa dimension sociétale qui favorise le commerce en France, montre un comportement responsable qui rassemble et fédère.

Finalement, avoir une marque forte, par exemple dans la distribution, c’est « se préoccuper d’autres aspects que les aspects strictement commerciaux et essayer de réconcilier ce qu’on est tous, c’est-à-dire des clients, mais également des citoyens et les habitants d’une ville ».

Frank Rosenthal

Frank Rosenthal

Chroniqueur

Frank Rosenthal, auteur et consultant en marketing spécialisé sur les problématiques de commerce, vous fait découvrir le monde de la distribution avec son oeil éclairé.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux