La convivialité: ce petit plus qui nous sépare

Alors que les règles de politesse se perdent dans la vie courante, les entrepreneurs eux-mêmes ne semblent pas échapper à cette tendance. En effet, face au formalisme et à l’ampleur de la crise, l’investissement dans ce domaine vous parait incongru. Mais détrompez-vous la convivialité ne s’achète guère, elle se transmet seulement.

Valérie Quivogne est membre du bureau national du CJD. Elle vous propose aujourd’hui de valoriser un élément qui peut rapporter gros, mais que vous oubliez parfois : la convivialité !

Voilà l’un des ingrédient majeurs de la recette du succès.

Les-entrepreneurs-du-CJD

Les-entrepreneurs-du-CJD

Chroniqueur

Le CJD, mouvement patronal né en 1938, rassemble plus de 4500 chefs d'entreprise et cadres dirigeants engagés pour mettre en oeuvre un libéralisme responsable. L'ambition du CJD est de promouvoir des idées nouvelles pour rendre l'entreprise à la fois plus compétitive et plus humaine et accompagner dans sa mission, tout jeune dirigeant soucieux d'améliorer sa performance et celle de son entreprise. Jeune (moins de 45 ans pour les fonctions électives), le «jeune dirigeant» rejoint le CJD pour défendre des valeurs (et non des intérêts catégoriels), se former à son métier de dirigeant-entrepreneur, prendre du recul, rompre son isolement, partager avec d'autres jeunes dirigeants des préoccupations semblables en toute confidentialité et profiter de toute la richesse d'un réseau convivial.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux