Azimo lève 15 millions de dollars pour accroître sa présence en Asie

Azimo vient de recevoir un investissement stratégique de 15 millions de dollars, piloté par Rakuten, la société japonaise de commerce et de services financiers en ligne.

L’Europe compte 70 millions de migrants économiques. Un marché immense que Azimo est en train de prendre à son compte. La startup , spécialiste du transfert d’argent, vient de conclure une levée de fonds 15 millions de dollars auprès de Rakuten. Cet investissement permet à Azimo de lancer en Europe une nouvelle version de ses applications sous Android et iOS disponibles depuis le 10 mai.

« Nous avons toujours eu pour objectif de transformer la façon dont les gens envoient de l’argent dans le monde entier et avons eu la chance de recevoir de nombreuses offres de financement au cours de notre développement. Nous n’étions pas activement à la recherche de capital supplémentaire, mais la proposition de Rakuten nous a séduit, car cette société est présente sur des marchés qui correspondent à nos objectifs à long terme », assure Michael Kent, PDG et fondateur d’Azimo.

250 milliards de dollars de transactions chaque année

Le continent asiatique représente en effet un immense marché pour les transferts d’argent. Pour se donner une idée, il abrite sept des dix premiers pays destinataires des envois d’argent. En tout, l’Asie reçoit plus de 250 milliards de dollars de transactions chaque année, en provenance de plus de 60 millions de travailleurs migrants vivant à l’étranger. Un foyer asiatique sur sept reçoit des transferts d’argent.

« La société Rakuten est très présente en Asie. Elle comprend parfaitement le secteur des services financiers auprès des consommateurs et, en tant que propriétaire de Viber, elle joue un rôle important sur le marché de la messagerie en ligne. Ce partenariat va contribuer à accélérer notre expansion sur le marché asiatique et nous aider à mettre en place une intégration toujours plus forte des réseaux sociaux », ajoute l’entrepreneur.

Un marché global de 600 milliards de dollars

D’autant que la marge de progression est énorme. Actuellement, plus des trois quarts des transactions en Asie sont effectuées hors ligne, via des banques ou des organismes de transfert d’argent. Résultat, les expéditeurs paient entre 5 et 8 % par transaction. Avec son approche axée sur les mobiles et le numérique, Azimo va pouvoir fournir un service de qualité avec un coût par transaction en deçà de 2 %.

« Azimo a consolidé sa position de spécialiste européen des transferts d’argent en ligne et possède un réseau mondial sans égal dans le secteur. C’est le résultat du travail réalisé par une équipe remarquable, menée par Michael Kent et Marta Krupinska, qui ont saisi l’opportunité de révolutionner le secteur des transferts d’argent, un marché de 600 milliards de dollars », a déclaré Oskar Mielczarek de la Miel, Directeur associé du Rakuten FinTech Fund.

Les investisseurs existants eVentures, Frog Capital, Greycroft, Accion et MCI Capital ont également participé à cette levée de fonds.

#Replay : Si vous cherchez des associés, c’est le moment de regarder la nouvelle aventure de notre startupper national. C’est par ici que ça se passe : 

https://www.youtube.com/watch?v=oh4nzYqdPII

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux