Algerie convention pour la promotion de la formation 2012


Secteur de la Communication
SIGNATURE D’UNE CONVENTION POUR LA PROMOTION DE LA FORMATION

Une convention-cadre a été signée hier à Alger entre le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels et celui de la Communication dans le but de promouvoir la formation dans les métiers développés par le secteur de la communication, notamment l’audiovisuel.
La convention vise aussi l’accompagnement de l’effort de formation, de perfectionnement et de recyclage des personnels du secteur de l’audiovisuel.
Selon les termes de l’accord, les deux ministères ont convenu de mener conjointement dans le cadre d’“actions concertées et coordonnées” un “partenariat actif” en vue notamment d’assurer la prise en charge par le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels nécessaire à la mise à niveau des personnels du secteur de la communication. L’identification des filières nouvelles de formation correspondant aux métiers relevant du secteur de la communication, notamment l’audiovisuel et le renforcement de la nomenclature nationale des spécialités de formation et d’enseignement professionnels par l’intégration des filières développées par le secteur de la communication, figurent également parmi les domaines de partenariat de cette convention.
Les deux parties ont également convenu d’œuvrer en commun à l’amélioration, l’actualisation et l’adaptation des programmes pédagogiques des spécialités enseignées dans les établissements de formation et de développer des programmes de formation par apprentissage de stages pratiques au profit des stagiaires et de stages d’immersion en milieu professionnel des formateurs dans les institutions relevant du ministère de la Communication.
Le document a été signé à l’institut des métiers de l’audiovisuel d’Ouled Fayet, par les ministres de la Formation et de l’Enseignement professionnels, et de la Communication, respectivement El-Hadi Khaldi et Nacer Mehal en présence du directeur général de l’ENTV, Abdelkader Lalmi et du directeur général de l’ENRS, M. Tewfik Khelladi.
Intervenant à cette occasion, M. Mehal a indiqué que cet accord entrait dans le cadre de la politique de développement et de l’élargissement de la formation à tous les segments de la communication.
“Cela contribuera à l’élévation du niveau de tous les personnels, y compris les photographes, les techniciens de la radio et de la télévision et améliorera la qualité de prestation de ces deux médias”, a-t-il estimé.
“Plus globalement, nous allons vers l’application du programme de formation du ministère qui concerne tous les métiers de la communication”, a indiqué M. Mehal, rappelant que la loi de finances 2012 avait consacré une enveloppe de 400 millions de DA pour la formation des professionnels du secteur.
“C’est un fonds annuel qui vise à renforcer et à relancer la formation de l’ensemble des journalistes et des techniciens aussi bien du secteur public que privé”, a-t-il assuré.
M. Mehal a annoncé, dans ce contexte, la venue au début du mois de février du directeur général du centre de Paris de formation et de perfectionnement des journalistes, M. Henri Pigeat pour notamment discuter de la mise en œuvre de ce programme de formation.Par : Rédaction de Liberte

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux