Algerie Italie Europe PATRIMOINE CULTUREL

15E SALON
DU PATRIMOINE CULTUREL DE VENISE
Grand intérêt pour le stand algérien
Le public italien a eu un grand intérêt pour le stand algérien qui a accueilli l’exposition sur le patrimoine culturel matériel et immatériel, à partir des premiers témoignages de la présence de l’homme jusqu’à l’Algérie d’aujourd’hui, au 15e Salon du patrimoine de Venise (Italie), a appris samedi, l’APS auprès de la la délégation algérienne. L’Algérie était le premier pays méditerranéen du Sud, à prendre part, en tant qu’invité d’honneur, à ce 15e Salon du patrimoine, des activités culturelles et de la restauration, de trois jours, qui s’est achevé samedi. Dès la premier jour du salon, l’exposition algérienne a drainé un nombreux public de connaisseurs et de curieux et les responsables algériens ont été félicités par les autorités locales et régionales, mais aussi par le représentant du Conseil de l’Europe, pour la qualité de l’exposition, selon le Commissaire, M. Farid Ighilhariz. «Des enseignants ont visité notre stand et se sont émerveillés du patrimoine matériel et immatériel algérien exposé et y ont ramené le lendemain, les élèves pour connaître l’histoire de l’Algérie des origines à aujourd’hui, notamment durant la période romaine», a-t-il dit, ajoutant que des Fondations culturelles italiennes «ont assuré qu’elles allaient nous inviter lors de leurs prochaines manifestations culturelles». Au cours de cette manifestation, trois conférences spécialisées ont été données par les membres de la délégation algérienne sur le patrimoine culturel national. M. Mourad Betrouni, directeur de la protection légale des biens culturels et de la valorisation du patrimoine culturel au ministère de la Culture, a expliqué comment les Touareg du Tassili N’Ajjer et de l’Ahaggar, à travers les siècles, ont su gérer la rareté de d’eau dans ces espaces hostiles. Pour sa part, Farid Ighilahriz, directeur du Centre national de recherche en archéologie et commissaire de l’exposition algérienne au Salon, s’est penché sur le mode d’expression artistique rupestre saharien. De son côté, M. Mourad Bouteflika, directeur de la Conservation et la restauration du patrimoine culturel au ministère de la Culture, a présenté le projet numérique de documentation des biens culturels algériens, objectifs, acteurs et organisation. Par ailleurs, les membres de la délégation algérienne ont été interviewés dans des médias locaux sur ce patrimoine et sur le secteur de la culture en général en Algérie. Ainsi, M. Ighilahriz a expliqué au journal online Il Mediterraneo, la politique algérienne en matière de sauvegarde du patrimoine culturel, relevant que l’Algérie a renforcé la législation dans ce domaine à partir de 1998. L’EXPRESSION

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux