Méditerranée MEDREG

MEDREG Méditerranée ouvre la voie aux investissements

Portail Algérien des ÉNERGIES RENOUVELABLES
MEDREG ouvre la voie aux investissements en Méditerranée
La 12e Assemblée Générale de MEDREG, l’Association des Régulateurs Méditerranéens de Electricité et du Gaz, s’est tenue au siège de l’Autorité grecque de Régulation de l’Energie (RAE). Parmi les principales décisions, les Membres ont approuvé la création d’une Task Force dédiée aux Investissements dans les infrastructures, afin de soutenir les initiatives des acteurs du secteur de l’énergie.
Nadjib Otmane, Président de MEDREG et Président de la Commission algérienne de Régulation de l’Electricité et du Gaz (CREG), a ouvert les débats en compagnie de Luigi Carbone, Viceprésident de MEDREG et Commissaire de l’Autorité italienne de Régulation de l’Electricité et du Gaz (AEEG).
Dans un contexte de croissance globale de la demande d’énergie, le Bassin méditerranéen compte parmi les pays producteurs et consommateurs les plus importants, ainsi que des pays-clés de transit (actuels ou potentiels) pour les matières premières. MEDREG joue un rôle fondamental pour la région, en facilitant les investissements dans les infrastructures, et en soutenant une plus grande efficacité et une intégration accrue des marchés de l’énergie.
Dans ce cadre, MEDREG, en tant que pont institutionnel entre l’Union européenne et les versants méridional et oriental du Bassin méditerranéen, est impliqué de manière croissante dans le développement de partenariats institutionnels forts au niveau régional comme au niveau international, basés sur la qualité du dialogue et sur l’échange d’expériences réciproque, afin de constituer un outil essentiel pour aider à promouvoir une coopération effective entre les différents pays de la région.
Au-delà de l’aspect institutionnel, la protection des consommateurs devient un sujet majeur dans les pays de la Méditerranée, raison pour laquelle MEDREG va continuer à développer ses actions en se concentrant davantage sur ce thème essentiel.
De plus, MEDREG a lancé à l’occasion de cette Assemblée générale une Task Force dédiée aux investissements dans les infrastructures. Cette Task Force est conçue comme un observatoire interne permettant de fournir une analyse régulatoire des investissements à venir dans la région à moyen et long termes, en mettant en place un dialogue permanent avec les acteurs et institutions du secteur de l’énergie. Afin de contribuer au financement de futurs investissements en Méditerranée, la BERD (Banque européenne de reconstruction et de développement) va élargir son mandat en direction de cette région, avec la possibilité cruciale d’investir à terme jusqu’à 2,5 milliards d’euros par an, ainsi que l’a annoncé Riccardo Puliti, Directeur Général de la BERD en charge de l’Energie et des Ressources naturelles.
L’Assemblée a accordé au Régulateur italien une Vice-présidence permanente, au regard de son rôle historique en tant que fondateur de l’Association et de son soutien continu sur les plans administratif et organisationnel.
Les Membres ont également saisi cette occasion pour passer en revue les activités en cours au sein des groupes de travail et task forces. L’Assemblée a adopté une série de recommandations visant à harmoniser les règles de gestion des interconnections électriques transfrontalières, ainsi qu’un rapport sur l’accès des tiers aux infrastructures de gaz. MEDREG promeut également une réflexion stratégique en matière de développement des « réseaux intelligents » autour de la Méditerranée.
En outre, M. Nadjib Otmane a souligné la contribution importante du groupe de travail ad hoc dédié aux Energies renouvelables, qui s’intéresse à la possibilité de développer les échanges d’électricité entre les deux rives de la Méditerranée au travers d’une étude sur les modalités de mise en oeuvre de l’article 9 de la directive 2009/28/UE.
En témoignage de l’implication internationale croissante de MEDREG, l’Assemblée générale a confirmé son soutien officiel à l’Autorité turque de régulation des marchés de l’énergie (EMRA), en tant que candidat de MEDREG pour accueillir le 6e Forum mondial sur la régulation de l’énergie en 2015.
La demande continue de coopération de la part des gouvernements, des institutions politiques et des organisations industrielles, confirme le rôle central de MEDREG en matière d’intégration des marchés de l’énergie en Méditerranée, ainsi que l’a confirmé la présence de représentants de l’Assemblée Parlementaire de la Méditerranée (APM), ainsi que de l’association METSO nouvellement créée afin de regrouper les gestionnaires de réseaux de transport d’électricité des pays de la région.
MEDREG
MEDREG est une Association qui regroupe les régulateurs de l’énergie de 20 pays de la Méditerranée dans le but de promouvoir un cadre de régulation transparent, stable et harmonisé au travers d’une coopération continue entre les rives septentrionale, méridionale et orientale du bassin méditerranéen. MEDREG bénéficie du soutien de l’Union européenne et du Conseil des Régulateurs européens de l’énergie (CEER). Le Secrétariat de MEDREG est situé à Milan, auprès de l’Autorité italienne de Régulation de l’électricité et du gaz (AEEG).

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux