Les entrepreneurs pensent « argent » mais pas assez en anglais

De : Thomas Benzazon

Propos recueillis lors du Salon des Entrepreneurs de Lyon 2012

Alors que la balance commerciale de la France aurait besoin qu’un maximum de nos PME françaises exporte, on observe que les dirigeants d’entreprises sont souvent freinés par l’anglais.

C’est de ce constat que Blandine Guillet a fait avant de lancer BG accompagnement. Cette femme entrepreneure, est par ailleurs très engagée dans la promotion de l’entrepreneuriat féminin. Des femmes qui dit-elle ne créent pas que pour la motivation de l’argent.

Mustafa Curlu

Rédacteur

Responsable éditorial de Widoobiz, Mustafa Curlu s’intéresse à tous les sujets de l’entrepreneuriat. De la politique à l’économie en passant par l’innovation ou encore la vie d’entreprise, il vous propose un regard d’entrepreneur.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux