Les PME doivent avoir un droit du travail spécifique, différent de celui des grands groupes. C’est l’avis de Philippe Hayat, entrepreneur et fondateur de l’association 100 000 entrepreneurs.

Pourquoi ? Comment ? Il vous explique sa vision d’un libéralisme social et responsable, dans cette nouvelle chronique. Il s’agirait de fonder un nouveau contrat social pour les PME : plus de flexibilité, mais plus de responsabilités sociales.

Comme chaque jeudi, Philippe Hayat interpelle politiques, acteurs sociaux et créateurs d’entreprises, en développant sa feuille de route pour développer l’entrepreneuriat en France.