Cette semaine, Didier Barbet appelle dans le Doubs, cherchant un certain François. Mais, manque de chance, il est à la retraite. Heureusement, Michel, l’un de ses anciens salariés, est au bout du fil.

Il nous confirme, après une longue discussion pleine de rebondissements, d’arguments pour et contre, être prêt à créer sa propre entreprise, un jour !