Yannick Le Guern reçoit Karin Muller, Galeriste (Galerie Gimpel et Muller rue Guénégaud), écrivain pour une émission tournée vers l’art, dans l’émission « L’art de changer le monde et de bâtir une humanité meilleure » sur Radio Widoobiz.

Norvégienne, Italienne, Francaise, fille de critique d’art, Karin Muller rencontre Hans Hartung, Vasarelli et bien d’autres.
Inconditionnelle de Prévert et de Paroles, elle devient biographe de Sacha Guitry, de Malraux, d’Elsa Triolet, d’Aragon. Karin Muller publie aussi des livres sur Edward Hopper et Nicolas de Stael, sur 100 crimes contre l’art.

On parle d’Art, de passion, d’artistes, d’Amour, de déracinement, d’incommunicabilité, d’Amérique, du Cambodge, de poésie, de Marie-Christine Barrault, de Boullez, de Monet, de Rembrandt,
Nous évoquons l’abstraction géométrique, l’art cinétique, de la recherche du Cosmos, de peindre l’air.

On apprend pourquoi le Sphinx n’a plus de nez (non ce n’est pas Obélix)

Et on écoute un jingle de Godmickey…