KFC met ses œufs dans le panier français

L’enseigne américaine de restauration rapide KFC espère atteindre les 500 restaurants d’ici 2025, contre 170 fin 2014, et fait de la France l’un de ses marchés prioritaires dans les prochaines années. Son groupe, Yum! a déjà investi près de 500 millions de dollars en fonds propres dans KFC France et mise sur un déploiement soutenu en franchise.

Gilles Boehringer, vice-président développement et franchise KFC France et Europe continentale.Depuis son arrivée en France en 2001*, KFC a ouvert 172 restaurants, dont une cinquantaine en Ile-de-France. Si le développement de l’enseigne américaine sur le territoire national s’est voulu maîtrisé, aujourd’hui, les dirigeants du groupe reconnaissent vouloir donner un coup d’accélérateur.« En 10 ans (ndlr : de 2001 à 2010), nous avons ouvert 100 restaurants. En 5 ans, nous souhaitons atteindre les 200 (ndlr : entre 2010 et 2015), puis les 500 établissements d’ici 2025 », affirme Gilles Boehringer, vice-président développement et franchise de KFC. Une stratégie qui entre dans une démarche globale de développement mondial.

Plein feux sur l’international

Après avoir parfaitement maillé ses terres d’origine aux Etats-Unis, avec près de 7 000 restaurants, KFC part à la conquête de l’international… et de nouvelles parts de marché. « Il n’y a pas si longtemps, nous réalisions 80 % de notre chiffre d’affaires total aux Etats-Unis et 20 % à l’étranger. Aujourd’hui, c’est l’inverse », confie Gilles Boehringer, témoignant ainsi de…

Cliquez ici pour lire la suite de l’article sur les Echos de la Franchise. 

PARTAGER (54)
S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER

1 Commentaire
  1. Aline

    19 décembre 2014 16 h 54 min

    Développement impressionnant ! Je me disais aussi… j’ai l’impression d’en voir de plus en plus.

Laisse ton commentaire