Avec une vingtaine d’établissements en France en 2015, Akena occupe encore peu le marché hôtelier dans le paysage français. Pourtant, ses ambitions sont grandes : doubler la taille de son réseau d’ici trois ans.

« Notre volonté : accélérer le développement.  »Mickaël Blanchard, directeur franchise du réseau Akena, a donné le ton lors d’une conférence à Franchise Expo en mars dernier. A plus de 20 ans, la petite chaîne hôtelière souhaite grandir en donnant une nouvelle impulsion au recrutement de franchisés.

Refonte de la stratégie

Afin de concrétiser ses ambitions en termes de développement, l’enseigne a dû revoir sa copie… et notamment son offre marketing. De trois segments – Akena Express (2 étoiles), City (2 et 3 étoiles) et Relais (établissement avec restaurant) – la marque a choisi de se concentrer désormais sur deux offres : Akena City (3 étoiles) et Akena Soft (2 étoiles). Une réaffirmation, donc, de son positionnement économique et milieu de gamme sur le marché hôtelier.

Plus claire, cette segmentation permet également de toucher une cible plus large de franchisés potentiels : de l’investisseur à l’hôtelier indépendant, en passant par le « primo-accédant  », l’enseigne ne pose aucune barrière à l’intégration de son réseau. Reste, toutefois, l’apport personnel : hors coût d’acquisition du terrain, la tête de réseau estime qu’une création en franchise d’un hôtel City se chiffre en moyenne à…

Cliquez ici pour lire la suite de l’article sur les Echos de la franchise.