Le virage entrepreneurial peut arriver à tout moment

Le virage entrepreneurial peut arriver à tout moment

Publié le 31 juillet 2015

Après quelques années de mathématiques, physique-chimie et français, on ne sait pas toujours vers quel métier s’orienter en sortant du lycée. Certains optent pour la voie généraliste de la fac et d’autres préfèrent suivre la voie de leurs aînés en espérant se découvrir les même gènes à succès. C’est cette deuxième voie qu’a suivit l’invité du jour de « Entre Nous », Adrien Truchon-Bartes, fondateur de la Mondiale des Vins.

Écouter le Podcast

S’entourer d’experts

Adrien Truchon-Bartes a créé la Mondiale des Vins en 2009 à la fin de ses études. Cette société est spécialisée dans la distribution de vins, champagnes et spiritueux pour les entreprises, les écoles et restaurants, et élabore également de vins et champagnes. Sa dernière création est un vin blanc nommé « Spirit of Sushi », créé par un chef japonais et un œnologue français. Le domaine étant assez spécifique, on pourrait croire qu’Adrien Truchon-Bartes a fait des études de vins et spiritueux ou d’œnologie, mais pas du tout. Il sait surtout s’entourer d’experts dans le métier.

La volonté de se sentir « utile pour une entreprise »

Après avoir suivi ses aînés dans des études de commerce et gestion, Adrien Truchon-Bartes est entré à l’Essec dans l’idée de créer sa propre entreprise. Il ne se voyait pas intégrer un grand groupe et préférait se sentir « utile pour une entreprise ». D’origine champenoise, il avait la volonté de revenir aux sources familiales et de mettre en avant cette région qui fait l’un des plus beaux produits du patrimoine français. Créer son entreprise dans le domaine des vins, spiritueux et champagnes était donc une évidence pour lui.
Aujourd’hui, dans sa propre société, il choisit ses collaborateurs « par instinct, par motivation, par leur passion pour l’entreprise et les défis ». En effet, lorsqu’il a créé son entreprise, il se demandait s’il serait capable d’assumer un tel travail. Sa rigueur et sa persévérance de toujours l’ont motivé, il a continué dans le monde du travail et cela le rend heureux.

0 commentaires

Laisser un commentaire