Valérie Raynaud : il faut s’obliger à avoir un homme et une femme dans les shortlists

Valérie Raynaud : il faut s’obliger à avoir un homme et une femme dans les shortlists

Publié le 23 septembre 2015

A l’occasion de la remise des trophées des Femmes de l’Économie pour la région Est, nous recevons Valérie Raynaud, marraine de l’édition et membre du directoire Caisse d’Epargne Lorraine Champagne Ardenne.

Écouter le Podcast

Si Valérie Raynaud confie avoir été contre les quotas liés à la parité il y a quelques années, elle admet avec le recul l’importance de la loi Copé-Zimmermann et son intérêt pour nos entreprises.

0 commentaires

Laisser un commentaire